Recherche

La CEDH a accepté l’expulsion par le Danemark d’un Marocain qui aurait critiqué le roi

Saïd Mansour

15 février 2019 - 15h25 - Maroc

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), plus haute juridiction européenne des droits humains, vient de rejeter le recours déposé par Saïd Mansour après son expulsion par le Danemark (pour incitation au terrorisme). Ce dernier a même affirmé être en danger au Maroc pour avoir critiqué le roi et le gouvernement.

« Le libraire de Brønshøj », tel qu’il est nommé dans les médias danois (Brønshøj étant un district de Copenhague, la capitale danoise), a récemment été expulsé vers le Maroc (le 4 janvier 2019) après avoir été condamné à deux reprises au Danemark pour incitation au terrorisme.

Pour sa défense, Saïd Mansour a affirmé être en danger au Maroc car il a émis de vives critiques envers la monarchie marocaine et le gouvernement.

« La cour a constaté, sur la base de documents internationaux, que la situation des droits de l’homme au Maroc s’était globalement améliorée depuis plusieurs années et que les autorités s’efforçaient de respecter les droits de l’homme internationaux », écrit la cour dans son verdict.

Pour la Cour, Mansour n’est pas en danger au Maroc, tout en reconnaissant, selon le média Thelocal.dk, que « la torture est toujours pratiquée dans le pays d’Afrique du Nord et elle est pratiquée à la fois par la police et par les services de sécurité ». La cour précise toutefois que les personnes suspectées de terrorisme ou de menace à la sécurité de l’État sont celles qui font l’objet de torture, toujours selon la même source. A savoir que Mansour est bien accusé d’apologie et d’incitation au terrorisme…

Saïd Mansour a vu sa nationalité danoise révoquée en 2016 après avoir été condamné pour avoir publié en ligne, outre des menaces, des messages faisant l’éloge d’Oussama ben Laden. Il aurait également appelé ses lecteurs à rejoindre le front al-Nusra d’al-Qaïda. Le Marocain a aussi diffusé des vidéos de soldats exécutés en Syrie et en Irak. En plus de cela, il a été condamné pour avoir édité et publié trois livres considérés comme de la propagande terroriste.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact