Décryptage de la criminalité à Casablanca

7 février 2024 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Dans sa dernière mise à jour pour l’année 2024, l’index Numbeo vient de publier son évaluation sur la criminalité à travers le monde, plaçant Casablanca dans la catégorie « modérée ». Voyons ça en détail.

Avec un score global de 54,42, Casablanca occupe le 10ᵉ rang en Afrique et le 93ᵉ rang mondial dans l’index de criminalité Numbeo 2024.
S’agissant du sous-indice relatif à « l’augmentation des taux de criminalité au cours des trois dernières années », la ville obtient un score de 59,06 points, qualifié de « modéré » selon les données consultées par Hespress. Avec un score de 60,7, le sous-indice concernant les « craintes de vol ou de tentative de vol » est classé comme « élevé ». Le site s’est également penché sur « le problème des personnes consommant ou trafiquant des drogues ». Il note une « augmentation du risque » à Casablanca, avec un score de 61,6 selon les sondés. Ceux-ci évoquent également « un niveau élevé de risque pour le taux de corruption » (76,1 points) dans la même ville.

À lire :Criminalité au Maroc : les chiffres

Mis à jour deux fois par an, l’index donne un instantané de la criminalité dans les villes. Il définit l’indice de criminalité comme « une estimation du niveau général de la criminalité dans une ville ou un pays donné », mesurant le nombre de crimes commis dans une zone ou une ville donnée sur une période donnée, exprimé en tant que taux de criminalité, parfois « exprimé en nombre de crimes ou d’incidents criminels pour 100 000 personnes ». Cette estimation est obtenue après la compilation des données provenant des enquêtes menées auprès des visiteurs du site.

À lire :Maroc : la criminalité a baissé de plus de 30 % en 2022, selon la DGSN

Sur une échelle de valeur de 0 à 100, le site considère un niveau de criminalité inférieur à 20 comme très bas. Les niveaux de criminalité entre 20 et 40 sont faibles, ceux entre 40 et 60 comme modérés, et enfin à partir de 60, le niveau de criminalité est considéré comme élevé ou très élevé au-dessus de 80.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Criminalité

Aller plus loin

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : la criminalité a baissé de plus de 30 % en 2022, selon la DGSN

La lutte contre la criminalité au Maroc a porté ses fruits en 2022, avec une réduction de 30,22 %, selon le bilan annuel publié par la Direction générale de la Sûreté nationale...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.