Deux gendarmes et un MRE impliqués dans un réseau de trafic de drogue

30 janvier 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Grâce à la coopération sécuritaire du Maroc avec ses partenaires et alliés internationaux contre le trafic de drogues, de la traite des êtres humains et de la criminalité transfrontalière, deux gendarmes marocains ont été interpellés pour leur appartenance présumée à un réseau de trafic de drogue.

Tout est parti de la saisie par les services de sécurité de quelque 100 000 comprimés d’ecstasy dissimulés dans un véhicule immatriculé en Allemagne et conduit par un ressortissant marocain. Deux gendarmes affectés à une jonction routière qualifiée de sensible seront ensuite soupçonnés d’avoir facilité un trafic de comprimés psychotropes (Karkoubi) transportés par un opérateur de transport public en commun, fait savoir le quotidien Assabah. Au moins de 7 mandats d’arrêt ont été émis au niveau national suite à l’éclatement de cette affaire.

À lire : Maroc : deux gendarmes en prison pour corruption

Par la suite, une opération des services de sécurité marocains menée dans le cadre de la coopération sécuritaire du Maroc avec ses partenaires et alliés internationaux contre le trafic de drogues, de la traite des êtres humains et de la criminalité transfrontalière s’est soldée par l’arrestation des deux gendarmes. Après leur interpellation, ils ont été auditionnés par un juge d’instruction près la Cour d’appel de Nador.

Sujets associés : Trafic - Gendarmerie Royale - Drogues - Karkoubi - Psychotropes - MRE

Aller plus loin

Des gendarmes marocains accusés de complicité avec un trafiquant de drogues

La Gendarmerie royale enquête sur la participation éventuelle de ses éléments au trafic de drogue dans la ville de Belyounech, non loin de Sebta.

Maroc : scandale de corruption impliquant des gendarmes et un baron de drogue

Poursuivis en état de détention pour corruption, chantage et diffamation, deux gendarmes qui exerçaient à la brigade de Lalla Mimouna relevant du commandement de la gendarmerie...

Khémisset : des gendarmes arrêtés pour corruption et trafic de drogue

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a interpellé plusieurs gendarmes soupçonnés de corruption et de liens avec un réseau de trafic de drogue. Ces arrestations...

Surprise à Tétouan : la mer livre des tonnes de haschich

Plusieurs dizaines de ballots de drogue ont été découverts sur des plages de la région de Tétouan. On soupçonne une opération de trafic de haschich qui a mal tourné.

Ces articles devraient vous intéresser :

La SNRT ouvre ses portes aux Marocains du monde

Des journées portes ouvertes au profit de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Il s’agit d’une initiative de la SNRT en vue de mettre les projecteurs sur le rôle que jouent ces citoyens marocains résidant à travers le monde dans le...

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les dépôts bancaires des MRE dépassent les 190 MMDH

À fin juin dernier les dépôts bancaires se sont accrus de 3,9 % s’établissant à 1 085,2 milliards de DH, selon les dernières statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib.