Dell Maroc s’installe à Casanearshore

2 septembre 2008 - 13h22 - Ecrit par : L.A

La plateforme de Dell à Casablanca va passer à la vitesse supérieure. Elle procède dès ce mois au transfert partiel au parc de Casanearshore. Un événement pour l’entreprise qui en fera l’un des pionniers de l’opération offshoring au Maroc.

Le nouveau site flambant neuf sera opérationnel à 100% en 2010. En même temps, l’entreprise devra passer à 1900 salariés dès ce mois de septembre. Début 2009, leur nombre sera porté à 2000. Les nouvelles recrues suivent un parcours minimum d’initiation de 5 semaines pour s’imprégner de la culture d’entreprise, ses techniques et sa charte des valeurs. Pour rappel, en 5 ans seulement, l’entreprise est passée de zéro à 1900 salariés. Et pour cause, de nouveaux marchés sont traités désormais à partir de Dell Maroc, notamment ceux de Belgique, Canada, les pays scandinaves...

Dell SAS a été créée en 2003. Depuis, la plateforme, reliée au site de Montpellier, ne cesse d’étoffer ses équipes. Notons que le site de Casablance est un business center qui n’a pas été créé dans un esprit de délocalisation puisqu’il est relié à l’une des principales plateformes européennes, la direction Europe du Sud.

Relié directement au site de Montpellier, le business center de Dell à Casablanca gère un grand nombre d’activités, principalement à destination du marché européen (France, Espagne…). Le choix de Casablanca, par le géant mondial de fabrication de PC, s’explique aussi par la forte croissance de son marché, la maîtrise des coûts, la disponibilité de ressources humaines souples et multilingues au Maroc. De plus, l’offshoring est très en vogue. Forte de son nouveau parc, Casablanca est appelée à devenir une plateforme de prédilection pour le nearshore francophone. La législation sociale, somme toute attrayante (48 heures de travail), la possibilité du travail les week-ends et autres jours fériés… sont autant d’arguments cités dans ce type d’investissement. Notons que les écarts de salaires, les charges, les contraintes administratives et sociales entre la France et le Maroc… se montent à 1000/1200 euros d’économie par mois et par poste de travail pour le groupe Dell !

Les principaux concurrents du Maroc dans le domaine des centres d’appels sont notamment la Tunisie, le Sénégal, la Roumanie, l’Ile Maurice…

L’activité du business center Dell au Maroc a démarré principalement avec la vente à distance, par téléphone ou via le Net, pour une clientèle foncièrement française et espagnole. Aujourd’hui, la société opère avec des systèmes beaucoup plus complexes. L’activité se tourne principalement vers les services financiers (crédit-recouvrement…), les services de support technique, l’exportation de services comme le traitement de commandes, le service après-vente non technique (notamment par la gestion des commandes Internet pour l’ensemble de l’Europe), les solutions informatiques, le marketing, le recouvrement, la gestion des réclamations, la logistique…

Plus vite, plus loin…

Aller plus vite, aller plus loin… C’est en substance la devise qui anime les équipes de Dell Maroc. Le tout sur fond de productivité, performance et efficacité du premier coup. Outre le marché européen, le business center de Casablanca traite aussi des commandes pour la Finlande, la Suède, la Norvège… Des collaborateurs gèrent aussi un portefeuille de l’Afrique du Nord. Et l’on se prépare d’orès et déjà à traiter l’Afrique de l’Ouest.

Source : L’Economiste - Amin Rboub

Tags : Casablanca - Hi Tech - Informatique - CasaNearshore - Dell

Nous vous recommandons

Le Maroc fait le ménage à son ambassade en Espagne

Les autorités marocaines ont décidé de faire le ménage à l’ambassade à Madrid. L’équipe de l’ambassadrice Karima Benyaich a été touchée par ce grand coup de balai.

L’Algérie reçoit le système de défense chinois CM-302

Alors que les relations entre le Maroc et l’Algérie demeurent tendues et que l’Europe et les États-Unis craignent une guerre entre les deux pays, Alger muscle sa défense côtière en acquérant du système de défense CM-302, version export du missile chinois...

Morad : « ils ne veulent pas de moi comme Espagnol »

Premier invité de la nouvelle saison de Lo de Évole sur La Sexta, le rappeur espagnol d’origine marocaine, Morad, a affirmé que le Maroc est son pays, bien qu’il soit né en Espagne.

Le coureur Sadik Mikhou suspendu pour dopage

Mauvaise nouvelle pour le coureur Sadik Mikhou, éliminé lors des séries du 1 500m aux Jeux olympiques de Tokyo. Le Bahreïni d’origine marocaine a été provisoirement suspendu pour une affaire de transfusion sanguine à la suite d’un test effectué le 2...

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Le roi Mohammed VI ordonne l’envoi d’une aide médicale d’urgence à la Tunisie

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour l’envoi d’une aide médicale d’urgence à la Tunisie actuellement débordée par la crise sanitaire liée au Covid-19.

L’Algérie en perte de vitesse, le Maroc affirme son attractivité

Alors que l’Algérie verse dans des attaques verbales et accusations contre sa sécurité nationale, baigne dans une instabilité politique, rompt ses relations diplomatiques avec son voisin de l’Ouest, le Maroc s’évertue à attirer les investisseurs étrangers,...

« Faites entrer l’accusé » s’intéresse à Jamel Leulmi , la « Barbe bleue de l’Essonne »

Ce dimanche 14 novembre 2021, l’émission « Faites entrer l’accusé » sera consacrée à l’un des faits divers les plus retentissants de l’Essonne. Le 22 mai 2014, Jamel Leulmi a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de sa femme et pour...

L’Espagne déçue, Abdessamad Ezzalzouli choisit le Maroc

Malgré la pression de la fédération espagnole, Abdessamad Ezzalzouli opte pour le Maroc. Le joueur a répondu implicitement à toutes les interrogations suscitées ces derniers jours en modifiant son profil...

Maroc : l’inflation s’envole

Au vu de l’évolution de la situation économique marquée par la flambée du prix de certains produits, Bank al-Maghrib estime que l’inflation pourrait atteindre 4,7 % à la fin de l’année au Maroc, alors que ces deux dernières années, elle n’était que 2...