Détenue à Tindouf depuis 2015, une Sahraouie de retour à Séville

21 septembre 2022 - 15h40 - Ecrit par : A.P

Maloma Morales, une Sahraouie de nationalité espagnole, est retournée chez elle à Séville après avoir passé près de sept ans dans les camps de Tindouf.

Maloma aurait été détenue par sa famille biologique dans les camps de Tindouf depuis le 12 décembre 2015 lors d’une visite au Sahara. Malgré les efforts diplomatiques déployés par le ministère des Affaires étrangères à l’époque, la jeune femme d’origine sahraouie n’a jamais pu retourner en Espagne et a déclaré à plusieurs reprises qu’elle n’était pas retenue contre son gré dans les camps de Tindouf.

À lire : Séquestrée par le Polisario, Maloma Morales donne enfin signe de vie

Maloma est arrivée en Espagne alors qu’elle était enfant, dans le cadre du programme « Vacaciones en Paz ». Elle a séjourné dans une famille d’accueil et à la fin de l’été, a préféré rester en Espagne où elle a finalement obtenu la nationalité et a fait sa vie à Mairena del Aljarafe. Après avoir décidé « librement » de rester dans les camps de Tindouf avec sa famille biologique, Maloma a rassuré sa famille adoptive « qu’elle reviendrait quand tout se calmerait ». « Et il en a été ainsi », a expliqué mardi José Morales, son père adoptif, à la radio Canal Sur.

À lire : Une Espagnole retenue captive à Tindouf par sa famille biologique ?

« Elle est de retour, mariée et heureuse et c’est tout ce qui compte. Nous avons rencontré trois petits-enfants âgés de quatre et trois ans et un de cinq mois, nous ne pouvons pas demander plus », a ajouté le père adoptif. Et d’ajouter : « Ma femme et moi l’aidons du mieux que nous pouvons pour repartir de zéro, chercher du travail et aller de l’avant. Ces dernières années ont été très dures pour nous ».

Tags : Séville - Famille - Tindouf

Aller plus loin

Une Espagnole retenue captive à Tindouf par sa famille biologique ?

Une famille vient de s’adresser au Parlement andalou afin de prendre les mesures qui s’imposent pour ramener Maloma, une jeune femme qu’elle a adoptée. Elle se trouverait à...

Séquestrée par le Polisario, Maloma Morales donne enfin signe de vie

Après plus de cinq mois de séquestration dans les camps du Polisario, la jeune Maloma Morales, fille adoptive d’un couple espagnol, vient enfin de donner signe de...

Nous vous recommandons

Une nouvelle route entre Bouskoura et l’aéroport de Casablanca

L’aménagement de la voie de Taddart, reliant la ville verte de Bouskoura à l’Aéroport Mohammed V prévu dans le cadre du renforcement des infrastructures de transport dans la région de Casablanca, va bientôt démarrer. Une convention de partenariat a été...

L’Allemagne classe le Maroc en «   zone à haut risque »

L’Allemagne a classé le Maroc et une grande partie du Sud de la France comme «   zone à haut risque », à partir de ce dimanche 8 août, en raison de l’augmentation des chiffres d’infection au coronavirus.

Maroc : bientôt une centrale photovoltaïque flottante à Sidi Slimane

Le Maroc met en service dans quelques semaines, sa première centrale photovoltaïque flottante à Sidi Slimane. Elle est en cours de réalisation par la société Energy Handle, spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique...

Maroc : la femme de l’ex-président mauritanien récupère son argent volé

On en sait un peu plus sur l’affaire du vol de la somme de 2,6 millions de dirhams dans la voiture de l’épouse de l’ex-président mauritanien à Bouznika. En tout, dix personnes interpellées puis placées en détention provisoire à la prison...

La presse française clashe Achraf Hakimi

Achraf Hakimi n’aurait pas été à la taille des attentes des supporters du PSG, mercredi soir, lors de la phase retour du huitième de finale de la Ligue des champions. Sa prestation n’aurait pas été de la même teneur que celle du match...

Toulouse FC au cœur d’une polémique à cause de la carte du Maroc

Alors qu’il célébrait la convocation en équipe nationale de son milieu offensif marocain Zakaria Aboukhlal, Toulouse FC s’est retrouvé au cœur d’une polémique à cause de la carte du Maroc.

Le Maroc fortement exposé aux tsunamis

Des chercheurs espagnols du Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) ont récemment indiqué dans une étude que des tsunamis éventuellement provoqués par des failles de saut directionnelles, comme celle d’Averroès dans la zone centrale de la mer...

Maroc : les températures frôlent les 50 degrés !

Une vague de chaleur est attendue ce week-end dans plusieurs provinces du Maroc, avec des températures pouvant dépasser 50 °C. Un dôme de chaleur est à l’origine de cette vague de chaleur.

Quatre MRE originaires de Toulouse décèdent au Maroc

Quatre membres d’une famille toulousaine en vacances à Kénitra, ont perdu la vie dans la nuit de vendredi à samedi, des suites d’une intoxication au gaz. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances du tragique...

Nord du Maroc : règlements de comptes entre narco-trafiquants

La police judiciaire de la ville de Tétouan a ouvert une enquête après qu’un jeune homme a été grièvement blessé par balle dans la région de Fnideq. Il serait victime d’un règlement de comptes entre gangs de trafiquants de...