Recherche

La DGSN dément un marché avec Huawei

© Copyright : DR

4 septembre 2020 - 07h20 - Maroc

48 heures après un contact de haut niveau entre le Maroc et la Chine, circule une information selon laquelle Huawei serait le “fournisseur préféré” de la police marocaine. Faux, rétorque un haut cadre de la Direction générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

Huawei serait le “fournisseur préféré” de la police marocaine, selon un article de Africa Intelligence publié le 2 septembre. “Le chef de la Direction générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a ordonné l’installation à grande échelle des systèmes de vidéosurveillance de Huawei , y compris la reconnaissance faciale, dans les principales villes du royaume”, peut-on lire dans la publication.. “Cette information est fausse”, déclare un haut cadre de la DGSN contacté par Atlasinfo.fr.

Des responsables de Huawei avaient bien rendu visite à la DGSN pour présenter leur système national de vidéo-protection urbaine mais ils avaient été réorientés vers les services en charge du ministère de l’Intérieur, lesquels coiffent les gouverneurs qui détiennent la maîtrise d’ouvrage de ce type de projet.

C’est dire qu’il y a là, une méconnaissance des lois qui régissent l’attribution des appels d’offres au Maroc où, toute acquisition, de quelque nature qu’elle soit, se fait par appel d’offres, dès que le montant de la transaction dépasse 200 000 dirhams (un peu plus de 18 300 euros)”, affirme le haut cadre de la DGSN.

Pour ce qui concerne la radiocommunication, la société Huawei a été consultée dans le cadre d’un appel d’offre pour la modernisation du réseau radio national de la DGSN. L’offre financière du géant chinois étant plus élevée que celle de ses concurrents sur cette consultation, c’est la société Nokia qui avait été finalement retenue.

Mots clés: Chine , Hi Tech , Télécoms

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact