Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

1er juillet 2021 - 21h20 - Ecrit par : Bladi.net

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu cette situation et en précise les modalités dans son "Guide des Marocains du monde".

"En cas d’incapacité ou d’empêchement de réexporter soi-même son moyen de transport, une autorisation peut être accordée au MRE par l’ordonnateur pour que le véhicule puisse être conduit jusqu’au bureau douanier de sortie, par une tierce personne. Cette dernière peut ne pas remplir les conditions pour bénéficier du régime d’Admission temporaire (Lions de l’Atlas)", écrit la Douane dans son Guide.

"L’autorisation est accordée par les services du bureau douanier le plus proche de son lieu de résidence au Maroc sur présentation des documents justifiant l’incapacité ou l’empêchement et d’une procuration dûment légalisée", est-il précisé.

Toutefois, cette demande se fait alors que le délai de l’Admission temporaire est dépassé, c’est à dire 6 mois (la date est inscrite sur la fiche fournie par la Douane à l’entrée du Royaume). Dans ce cas, le MRE doit s’acquitter des amendes. "Lorsque la demande est introduite au-delà du délai de validité de l’AT, l’autorisation peut être accordée par le bureau douanier après régularisation de l’aspect contentieux aux conditions en vigueur", indique la Douane. Cette amende est comprise entre 1.000 et 10.000 dirhams, selon la durée du dépassement.

"Il demeure entendu que le MRE bénéficiaire de l’AT demeure engagé vis-à-vis de l’administration jusqu’à la réexportation du véhicule ou son dédouanement aux conditions réglementaires en vigueur", prévient l’administration douanière.

Attention à ceux qui souhaitent importer un autre véhicule au Maroc, alors que leur voiture est déjà au pays. Cette possibilité n’est pas offerte par l’administration douanière qui exige la sortie du territoire du premier véhicule, avant l’entrée du deuxième.

"Par ailleurs, en cas de décès du bénéficiaire du régime de l’Admission temporaire, les services douaniers autorisent les ayants droits ou toute personne mandatée par eux à rapatrier le véhicule à l’étranger ou le dédouaner aux conditions réglementaires", est-il, par ailleurs, écrit.

Tags : Douane marocaine - FAQ

Aller plus loin

Maroc : les admissions temporaires des véhicules de tourisme prorogées à juin 2022

L’administration des douanes et impôts indirects (ADII) vient de proroger le délai d’admission temporaire des véhicules de tourisme, motos et bateaux de plaisance importés par les...

Nous vous recommandons

Huelva va lancer une ligne maritime avec le Maroc

La présidente de l’Autorité portuaire de Huelva (APH), Pilar Miranda, a annoncé sur une radio locale que le port lancera de nouvelles lignes régulières avec le Maroc en 2022 afin de fluidifier le trafic de matières premières et de produits...

Des eurodéputés empêchés d’entrer au Maroc

Le Maroc a refusé l’entrée sur son territoire à deux eurodéputés à la frontière de Melilla. Les deux parlementaires tentaient d’entrer dans le royaume pour « enquêter » sur l’assaut de migrants du 24 juin dans lequel au moins 23 migrants ont été...

Le FC Séville veut se séparer de Youssef En-Nesyri

Sauf surprise, Youssef En-Nesyri devrait quitter le FC Séville l’été prochain. En cause, la baisse de forme de l’international marocain qui ne compte que 3 buts à son compteur en 11 matchs disputés cette...

16 étudiants Marocains admis à l’école Polytechnique de Paris

Seize étudiants marocains intégreront cette année la prestigieuse école Polytechnique de Paris, alors que 7 sont en liste d’attente, selon l’ambassade de France au Maroc.

Dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,61 % face à l’euro et de 0,52 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 juin. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Maroc : elle tue son mari par strangulation pour aller travailler en Espagne

Une femme a tué son époux en l’étranglant au domicile familial dans une commune rurale de Sidi Kacem. Le refus du père de ses trois enfants de la laisser partir travailler en Espagne serait à l’origine de cet homicide minutieusement...

Émoi à Castanet-Tolosan après la mort de deux fillettes au Maroc (vidéo)

Le maire de Castanet-Tolosan, Xavier Normand, a annoncé le décès de deux fillettes inscrites dans une école de la ville, lors d’un voyage au Maroc. La nouvelle a suscité une vive émotion.

Obligation du pass vaccinal : un frein pour les voyageurs marocains

Alors que certains pays comme l’Espagne ne demandent plus le certificat de vaccination à l’entrée de leur territoire, le pass vaccinal est toujours obligatoire pour quitter le Maroc ou y entrer. Une restriction qui freine les voyages à...

Le Maroc allège les mesures sanitaires

Compte tenu de l’amélioration progressive du taux de contaminations au Covid-19 et la réussite de la campagne de vaccination, le Maroc a décidé l’allègement des mesures restrictives sanitaires à partir de ce jeudi 1ᵉʳ...

Engouement des touristes français pour le Maroc

Fermé depuis le 29 novembre dernier à cause de la propagation du variant Omicron, l’espace aérien marocain rouvre ce lundi 7 février 2022. Cette réouverture déclenche un fort afflux à court terme au point que le Maroc retrouve les 10 pays les plus...