Driss Jettou décoré par l’Espagne

9 mars 2011 - 12h30 - Espagne - Ecrit par : J.L

Malgré les vives critiques qu’a suscitée la décision de décorer Driss Jettou de la Grande Croix de l’Ordre de Carlos III, le gouvernement espagnol a décidé de distinguer l’ex premier ministre marocain pour avoir participé en tant que ministre de l’Intérieur (2001 - 2002) au développement de la coopération sécuritaire entre l’Espagne et le Maroc.

Le parti populaire espagnol s’était interrogé sur l’intérêt du gouvernement Zapatero de réserver de tels honneurs à Driss Jettou, alors qu’il était premier ministre lors de l’invasion de l’îlot Persil par le Maroc.

Le gouvernement espagnol lui, estime que Driss Jettou a joué un rôle essentiel en tant que ministre de l’Intérieur de son pays pour freiner les flux de l’immigration clandestine et le trafic de drogue international. La stratégie élaborée par Driss Jettou lors de son mandat, a permis à la péninsule de mettre sur pied les bases actuelles de lutte contre l’immigration clandestine en Espagne.

Driss Jettou, 66 ans, est l’un des technocrates les plus en vue du Royaume. Premier ministre de 2002 à 2007, Driss Jettou a été ministre sous plusieurs gouvernements et est parmi les candidats pressentis pour succéder à Abbas El Fassi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Driss Jettou - Drogues - Distinction - José Luis Rodríguez Zapatero - Ilôt Leïla

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.