Recherche

Driss Jettou, président de la Cour des Comptes

© Copyright : DR

11 août 2012 - 17h14 - Maroc

L’ancien premier ministre Driss Jettou a été désigné jeudi président de la Cour des Comptes par le Roi Mohammed VI, succédant ainsi à Ahmed Midaoui, à la tête de l’institution depuis 2003.

La Cour des Comptes, dont les enquêtes sont à l’origine de quelques-uns des plus grands scandales politico-financiers au Maroc, notamment celui de Khalid Alioua, ancien PDG du CIH, dispose de larges prérogatives pour enquêter sur les détournements de fonds publics au Maroc.

Driss Jettou avait à plusieurs reprises été pressenti pour occuper des fonctions de la plus haute importance, mais tout laissait penser que l’homme avait pris sa retraite politique au profit du monde des affaires.

A 67 ans, ce fils d’épicier berbère qui a grandi à El Jadida, est l’une des personnalités les plus en vue du Royaume. Ses qualités de manager et de conciliateur, il les doit à une longue expérience dans la gestion des affaires publiques.

Plusieurs fois ministres sous feu Hassan II et Mohammed VI, Driss Jettou avait été accusé en 2008, d’avoir détourné un tracé autoroutier, pour intégrer un bien foncier dans le périmètre urbain.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact