Droits de l’homme : création d’une instance de "réconciliation" au Maroc

13 novembre 2003 - 06h44 - Maroc - Ecrit par :

Le Maroc a décidé de mettre en place une instance "équité et réconciliation" (pro-gouvernementale) chargée de parachever le règlement des violations des droits de l’Homme, mais celle-ci a exclu de sa mission toute possibilité de recourir à la justice pour punir les auteurs présumés de ces abus, a-t-on appris mercredi de source autorisée à Rabat.

Cette instance dont la création a été approuvée le 7 novembre par le roi Mohammed VI siège auprès du Conseil consultatif des droits de l’Hommepro-gouvernemental), a indiqué mercredi le président du CCDH, Omar Azziman, lors d’une conférence de presse à Rabat.

"Cette instance va parachever le processus de règlement des dossiers des violations des droits de l’Homme, de le mener à terme de la manière la plus humaine, la plus juste et la plus équitable afin de tourner la page d’un passé difficile", a expliqué M. Azziman.

Celui ci a néanmoins exclu que la démarche de l’instance "équité et réconciliation" puisse s’engager dans ce qu’il a appelé une "aventure" portant sur des poursuites judiciaires ou des procès contre les responsables de ces violations - les tortures, les détentions à caractère politique ainsi que les disparitions forcées - lors des années de plomb entre 1970 et 1990.

"C’est un danger qui risque de créer des tensions. Il ne faut pas s’engager dans des aventures. Le contexte politique actuel et la réalité du Maroc sont très différentes par rapport au passé, le royaume ayant fait, depuis, un grand pas en matière des droits de l’Homme", selon le président du CCDH.

Les principales associations indépendantes des droits de l’Homme au Maroc notamment l’AMDH revendiquent quant à elles la création d’une instance "justice et vérité" indépendante des pouvoirs publics. Elles réclament également la fin de l’impunité, les excuses de l’Etat et la poursuite des auteurs des violations des droits de l’Homme dans le passé.

AFP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hassan II - Histoire - Instance Equité et Réconciliation (IER) - Conseil consultatif des droits de l’homme - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Torture - Omar Azziman

Ces articles devraient vous intéresser :

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Un ancien employé du roi Hassan II propose des spécialités marocaines à Thomery

Un ancien employé du roi Hassan II a ouvert un nouveau food truck sur la place de l’Église de Thomery (Seine-et-Marne), où il ne propose pas de burgers mais des spécialités marocaines.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Maroc : le terrible bilan des suicides

Les cas de suicide augmentent au Maroc. Plus d’un millier de Marocains se sont donné la mort l’année dernière, selon l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) qui alerte sur un phénomène inquiétant.