Echanges commerciaux : l’Espagne, premier partenaire du Maroc en 2018

22 mai 2019 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc et l’Espagne entretiennent d’excellentes relations commerciales. C’est ce que révèle le média espagnol El Economista qui a dévoilé que pour la 7e année consécutive, l’Espagne s’est affirmée comme le premier partenaire commercial du Maroc en 2018.

Si sur le plan géographique, le Maroc et l’Espagne sont proches l’un de l’autre, cette proximité se ressent également sur le plan commercial où les deux pays font preuve d’exemplarité. En effet, les relations commerciales entre les deux royaumes se portent à merveille. C’est ce qui ressort de l’analyse du média espagnol. Selon El Economista, « Les entreprises et investisseurs espagnols privilégient le Maroc pour le développement de leurs affaires ».

Evoquant les secteurs qui profitent le plus de cette situation entre les deux pays, le média cite pêle-mêle, le textile, l’automobile et ses sous-secteurs, le transport, les énergies renouvelables et le tourisme. Ici notamment, « de grands noms espagnols du secteur hôtelier ont décidé de s’implémenter et de développer leur activité au sein du Maroc, du fait de la proximité entre les deux pays, ainsi que le melting-pot culturel qui lie les deux royaumes », fait observer El Economista. Et le résultat d’ailleurs fort éloquent dans ce secteur fait noter que sur « les 12,3 millions de touristes que le Maroc a accueillis en 2018, 14 %, soit 2.493.000 individus étaient Espagnols ».

Deux raisons importantes poussent les investisseurs espagnols à privilégier le Maroc. Il s’agit d’abord de « la compétence de la main d’œuvre, mais aussi, le climat propice au développement de leurs activités », relève le média espagnol. Et d’ajouter que tout cela se justifie par la présence de grandes multinationales dans les secteurs cités précédemment, mais aussi par les infrastructures dont dispose le royaume, notamment le Port Tanger Med, la Zone franche de Kénitra et la ligne LGV.

El Economista n’oublie pas « le climat politique stable, en plus de la position géostratégique du royaume, qui sert de hub et de porte d’entrée en Afrique ». Tous ces avantages positionnent le Maroc au premier rang sur la liste des partenaires commerciaux privilégiés de l’Espagne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Importations - Exportations

Aller plus loin

Maroc-Espagne : vers un nouveau départ commercial

La réconciliation entre le Maroc et l’Espagne, parafée la semaine dernière lors d’une visite de Pedro Sánchez, pourrait contribuer à la relance des échanges commerciaux entre...

Record des échanges commerciaux en 2021 entre le Maroc et l’Espagne

En 2021, le Maroc a exporté environ 7,3 milliards d’euros vers l’Espagne, en hausse de 14,6 % par rapport à 2020, selon des données publiées par l’ambassade d’Espagne à Rabat.

Ces articles devraient vous intéresser :

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Au Maroc, la pénurie fait chuter les ventes de voitures

Au Maroc, les ventes de voitures ont chuté à fin août en raison notamment du manque de disponibilité des modèles.

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.