L’économie marocaine portée par l’agriculture cette année

26 mars 2021 - 06h20 - Economie - Ecrit par : J.K

L’économie marocaine devrait croître de 5,3 % cette année avant de s’établir à 3,2 % l’année suivante, selon les données qui viennent d’être publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Dans un communiqué faisant suite aux travaux de la première réunion trimestrielle de son conseil pour 2021, Bank Al-Maghrib (BAM) a indiqué que « la valeur ajoutée des activités non agricoles progresserait en 2021 de 3,5 % et, tenant compte d’une production céréalière estimée autour de 95 millions de quintaux (Mqx), celle du secteur agricole rebondirait de 17,6 %, portant ainsi la croissance de l’économie nationale à 5,3 % ». Au titre de l’année 2022, l’économie marocaine s’établira à 3,2 %, en tenant compte d’une amélioration de la production non agricole de 3,8 % et d’une chute de 2 % de la valeur ajoutée agricole, sous l’hypothèse d’un retour à une production céréalière moyenne de 75 Mqx.

Toutefois, l’accomplissement de ces prévisions serait effectif grâce à la poursuite de la reprise de l’activité économique soutenue principalement par le plan de relance de 120 milliards de dirhams (MMDH), l’orientation de la politique monétaire et un certain regain de confiance au regard de l’avancement de la campagne de vaccination et des conditions climatiques favorables caractérisant l’actuelle saison agricole, a souligné le communiqué, précisant que des incertitudes entourent ces prévisions, notamment en raison de l’évolution de la situation épidémiologique et de la disponibilité des vaccins aux niveaux national et international.

Sujets associés : Croissance économique - Agriculture - Bank Al-Maghrib (BAM) - Nature - Environnement - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Agriculture : le Maroc compte investir 4,5 MMDH en soutien aux investissements privés en 2021

Le Maroc à travers son Fonds de développement agricole (FDA), va appuyer son secteur agricole, en y injectant quelque 4,5 milliards de dirhams au titre de 2021. C’est du moins...

Maroc : la croissance économique de 2021 serait compromise en cas de pénurie de vaccins

La croissance économique marocaine en 2021 est tributaire du bon déroulement de la campagne de vaccination de masse contre le Covid-19 qui devrait permettre d’atteindre...

Maroc : des pistes pour relancer la machine économique

Après le succès de la première phase de contribution au fonds covid-19, une deuxième phase est nécessaire pour relancer l’économie nationale, selon Omar Kettani, professeur...

Maroc : les filières bio s’organisent

Les producteurs de produits bio de la région Rabat-Salé-Kénitra regroupés désormais en association, s’organisent autour de leur activité en vue de mieux tirer profit des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.

Système de Ponzy : les mises en garde de Bank Al-Maghrib

Les Marocains doivent se méfier des sociétés qui collectent illégalement de l’argent auprès du public en promettant des rendements exceptionnels. Voici une piqûre de rappel de la part de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Autorité marocaine du Marché des...

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,18 % face à l’euro et s’est appréciée de 2,68 % vis-à-vis du dollar américain, entre les mois de novembre et de décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Le dirham baisse face à l’Euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,69% vis-à-vis du dollar américain et s’est dépréciée de 0,14% face à l’euro, durant la semaine allant du 08 au 14 juin courant, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Le dirham se stabilise face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,31 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 au 30 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?