Recherche

Maroc : la croissance économique s’essouffle

© Copyright : DR

2 octobre 2019 - 00h00 - Economie - Par: S.A

L’économie a connu un ralentissement au deuxième trimestre de cette année par rapport à 2018, d’après une Note d’information du Haut-commissariat au Plan (HCP), publiée le 29 septembre.

La situation économique marocaine est en baisse. “La croissance nationale est portée par les secteurs secondaire et tertiaire, c’est-à-dire le secteur non agricole, qui connaît une augmentation de 3,3 %”, indique la Note d’information du Haut-commissariat au Plan (HCP).

En conséquence, le PIB marocain a enregistré un taux de croissance de 2,5 % cette année, contre 2,6 % au deuxième trimestre de 2018.

Les activités du secteur agricole ont connu une baisse de 2,8%. En 2018, il avait observé une hausse de 4,5%. En ce qui concerne la pêche, elle a augmenté de 5,1%, l’année dernière, au lieu d’une baisse de 16,3%, pour l’année 2019.

La valeur ajoutée du secteur secondaire a augmenté de 3,6% contre 2% durant le deuxième trimestre de l’année précédente. Dans le secteur tertiaire, la valeur ajoutée a augmenté de 3% au lieu de 2,6%, au même trimestre de l’année 2018”.

En ce qui concerne l’inflation, “aux prix courants, le PIB a connu une augmentation de 3,4% au lieu de 3,6%, une année auparavant, dégageant ainsi une augmentation du niveau général des prix de 0,9% au lieu de 1%”.

Par ailleurs, la diminution de la croissance des échanges extérieurs est également à l’origine du ralentissement du PIB marocain. “Les échanges extérieurs de biens et services ont dégagé une contribution négative à la croissance, se situant à -0,9 point au lieu de 0,04 point, au même trimestre de l’année précédente”, précise la Note du HCP.

Mots clés: Croissance économique , Haut Commissariat au Plan (HCP)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact