L’Égypte s’excuse pour avoir utilisé une carte du Maroc sans le Sahara

12 août 2023 - 11h30 - Monde - Ecrit par : S.A

Suite à une dénonciation de l’ONG, FNC (Fédération nationale de la coiffure au Maroc) sur sa page Facebook, l’Égypte a présenté des excuses après l’utilisation d’une carte du Maroc amputé de son Sahara.

Dans un communiqué, la direction du Forum « Pionniers du tourisme pour les arts et la créativité » s’est confondue en excuses après avoir affiché une carte du Maroc sans le Sahara dans des publicités promotionnelles particulières à cet événement, qui aura lieu à Charm el Cheikh, en Égypte, et auquel participera le Maroc. Des excuses acceptées par l’ONG, FNC (Fédération nationale de la coiffure au Maroc) qui avait condamné cet acte. Les experts dans le domaine de l’art et des industries cosmétiques devraient se réunir pour la première session du forum à Kinana, sous la direction conjointe de représentants de trois pays arabes que sont l’Algérie, le Liban et la Syrie. En tout, 20 pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord participeront aux activités.

À lire : Sahara : l’Égypte réitère son soutien au Maroc

Ce n’est pas la première fois qu’une carte du Maroc sans le Sahara a été utilisée en Égypte. En 2022, un clip vidéo comprenant une carte du royaume amputé de son désert et un drapeau de la « République de Tindouf » avaient été publiées par le site internet de la présidence égyptienne sur la plateforme « YouTube » en présence de Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. Celui-ci était intervenu pour remédier à la situation. Après cet incident, l’Égypte a reconnu la marocanité du Sahara. En mai 2022, Sameh Choukry, ministre égyptien des Affaires étrangères, avait, lors d’une visite officielle au Maroc, affirmé « le soutien du Caire à l’intégrité territoriale du Royaume et son attachement à la communauté internationale solution au conflit du Sahara ».

À lire :L’Égypte n’a jamais reconnu le Polisario

Dans une interview à Hespress, Yasser Mustafa Kamal Othman, l’ambassadeur égyptien, à Rabat, avait souligné que « son pays ne reconnaît pas la soi-disant République sahraouie et n’établit aucune sorte de relations avec elle ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Egypte - Sahara Marocain - Facebook

Aller plus loin

Carte du Maroc sans le Sahara : une compagnie américaine au cœur d’une polémique

La promotion de la destination Maroc aux États-Unis financée par l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) passe mal auprès des Marocains. Et pour cause, son partenaire, une...

Une carte du Maroc sans le Sahara à l’origine d’un appel au boycott de Lacoste

Sur la toile, un appel au boycott de Lacoste a été lancé à la suite du lancement d’une collection par la marque française affichant une carte du Maroc amputée de son Sahara.

Une carte du Maroc sans le Sahara à l’origine d’un appel au boycott de Glovo

Les activistes ont appelé sur les réseaux sociaux à boycotter une entreprise espagnole qui affiche une carte du Maroc amputée de son Sahara.

L’Espagne dément avoir modifié la carte du Maroc

Le ministère espagnol des Affaires étrangères nie avoir modifié sur son site internet la carte du Maroc pour y intégrer le Sahara. Pour les autorités espagnoles, il ne s’agit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...