Risible : l’Algérie en croisade contre les cartes du monde sans le Sahara (vidéo)

22 août 2023 - 21h00 - Monde - Ecrit par : S.A

L’Algérie, protectrice du Polisario, mène une campagne dans plusieurs librairies pour retirer les cartes du monde où le territoire du Sahara occidental n’est pas distinct du territoire marocain.

En Algérie, l’inspection du commerce dans la province algérienne de Batna effectue des descentes dans plusieurs librairies pour saisir les cartes mises en vente qui, ne sont pas, selon elle, conformes aux normes de l’ONU parce qu’elles ne présentent pas le Sahara occidental comme un territoire indépendant. Dans une vidéo publiée par le média algérien El Acil sur sa page Facebook, on peut voir le chef du département d’inspection, Salim Sekkak, faire la comparaison entre la carte du monde qu’il affirme être accréditée par l’Organisation des Nations Unies et celle mise en vente dans une librairie pour signifier au commerçant que son article ne répond pas aux normes de la carte de l’ONU.

À lire : L’Égypte s’excuse pour avoir utilisé une carte du Maroc sans le Sahara

Étayant son argumentation, le responsable a affirmé que le continent africain, ne “respecte” pas les normes d’une carte idéale et que « l’erreur » réside dans l’absence de la région du Sahara occidental. Aussi, a-t-il souligné que le Maroc apparait comme un seul pays qui s’oppose à la carte politique de l’ONU. « Pour nous, il s’agit d’une question ferme qui est accréditée dans le monde entier, et la source est l’organe de l’ONU, a expliqué Salim Sekkak au commerçant. L’Algérie n’a pas dessiné cette carte, c’est une carte accréditée par l’ONU ».

À lire :Une carte du Maroc sans le Sahara à l’origine d’un appel au boycott de Lacoste

Le responsable dit avoir également critiqué la qualité du matériel qui n’était pas authentique et a saisi les articles qu’il a inspectés et qui contenaient une erreur dans un sac à provisions, avant de décider d’intenter une action en justice contre leurs propriétaires.

À lire :Une carte du Maroc avec le Sahara suscite la colère d’un ministre algérien


L’Algérie, protectrice du Polisario, milite pour le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. De son côté, le Maroc, qui contrôle l’essentiel du Sahara, revendique sa souveraineté sur ce territoire, laquelle est d’ailleurs reconnue par des pays comme les États-Unis, l’Allemagne et l’Espagne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Polisario - Insolite - Vidéos - Sahara Occidental

Aller plus loin

Une carte du Maroc sans le Sahara à l’origine d’un appel au boycott de Lacoste

Sur la toile, un appel au boycott de Lacoste a été lancé à la suite du lancement d’une collection par la marque française affichant une carte du Maroc amputée de son Sahara.

Une carte du Maroc avec le Sahara suscite la colère d’un ministre algérien

Une carte du Maroc intégrant le Sahara, accrochée dans une salle de conférence d’une entreprise saoudienne en Algérie, a suscité la colère du ministre algérien de l’Industrie...

Le Maroc et l’Algérie s’écharpent à l’ONU sur le Sahara

À l’assemblée générale de l’ONU, le ton est monté entre l’ambassadeur marocain Omar Hilale et son homologue algérien Amar Bendjama, dont les avis sur la question du Sahara...

La chaîne saoudienne MBC provoque le Maroc

Alors que la décision portant bannissement de l’utilisation du terme « Sahara occidental » ou de toute carte tronquée du Maroc prise par le prince héritier et président du...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.