En colère, les professionnels du tourisme exigent des mesures fortes

5 novembre 2021 - 17h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Très remontés contre le gouvernement, les professionnels du tourisme marocain, ont exprimé une fois encore leur mécontentement. Ils ont réclamé des mesures fortes et des actes concrets.

Les professionnels du tourisme sont en colère. Pour eux, la pandémie du Covid-19 a fortement impacté leur activité. S’y ajoutent les mesures restrictives prises pendant la haute saison portant le coup de massue à un secteur déjà en agonie.

À l’heure où plusieurs secteurs connaissent une reprise des activités, le tourisme peine curieusement à démarrer malgré les sacrifices des acteurs. Dans son édition du jour, le journal Les Inspirations Eco fait état d’une baisse des arrivées touristiques avec un chiffre d’affaires de 24 738 MDH, en baisse de 6,1 % à fin septembre.

Profitant d’une rencontre mardi avec le ministre du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, les professionnels ont exigé « plus de concret de la part de la tutelle » avec l’application des engagements sur le long terme.

A lire  : Maroc : comment relancer le secteur du tourisme ?

Les professionnels exigent « des mesures sociales pour protéger les emplois et l’écosystème des entreprises touristiques », mais aussi de la levée des restrictions empêchant les déplacements et l’organisation d’évènements ».

En réponse à ces attentes, le ministre de tutelle a pris l’engagement « d’établir une feuille de route prenant en compte les doléances des opérateurs privés du secteur et ce, pour relancer l’activité et atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Ministère du Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les professionnels du tourisme veulent des mesures urgentes

Les professionnels du tourisme réunis au sein de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), ont exprimé leur mécontentement suite aux dernières décisions du gouvernement...

Comment relancer le tourisme au Maroc ?

Le tourisme est l’un des secteurs durement touchés par la crise sanitaire liée au Covid-19. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose une stratégie de...

Maroc : les professionnels du tourisme désespèrent

Parmi les professionnels du tourisme les plus touchés par la crise, figurent les voyagistes, les réceptifs, les spécialistes du mice, etc. En cessation d’activités depuis 20...

Maroc : les recettes touristiques en hausse, mais loin d’avant-crise

L’activité touristique a connu une légère amélioration au titre du troisième trimestre de l’année, se traduisant par une augmentation des recettes à 15,9 milliards de dirhams,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Les touristes peuvent-ils entrer au Maroc avec un drone ?

Les touristes nationaux mais surtout étrangers développent de plus en plus une passion pour l’utilisation des drones. Que dit la loi marocaine sur cet appareil ?

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...