Eric Gerets, entraîneur le mieux payé de la CAN-2012

7 février 2012 - 19h23 - Ecrit par : J.L

Si les Lions de l’Atlas ont quitté les compétitions de la Coupe d’Afrique des Nations dès le premier tour, leur entraîneur Eric Gerets arrive lui en première position des entraîneurs les mieux payés de la CAN 2012.

Le coach percevrait un salaire mensuel de 2,5 millions de dirhams (300.000 dollars), soit le salaire le plus élevé des entraineurs ayant participé à la Coupe d’Afrique cette année.

Le salaire de Gerets correspond à lui tout seul, à près du trois quart des salaires des 15 entraîneurs de la CAN 2012, qui, en les totalisant, atteignent 438.000 dollars.

Akhbar Al Yaoum a dévoilé les salaires des entraîneurs de la CAN 2012 en précisant que le salaire de Gerets correspond à celui de 11 entraineurs de la CAN 2012, et dépasse de loin les salaires des coachs des huit équipes qui se sont qualifiées aux quarts de finale (Tunisie, Gabon, Mali, Ghana, Côte d’Ivoire, Soudan, Guinée Equatoriale et Zambie).

Marcos Paquetá, le coach de l’équipe libyenne, est le deuxième entraîneur le mieux payé de la CAN avec 50.000 dollars, suivi de l’entraîneur du Mali Alain Giresse, avec 40.000 dollars.

Eric Gerets perçoit en un mois ce que touchait l’ancien coach des Lions, Baddou Zaki, en un an, sachant que ce dernier avait mené le Maroc en finale de la CAN 2004.

Tags : Football - Coupe d’Afrique 2023 (CAN) - Lions de l’Atlas - Eric Gerets

Nous vous recommandons

Melilla : difficile de vendre les voitures immatriculées au Maroc

Plusieurs habitants de Melilla attendent avec impatience la réouverture de la frontière avec le Maroc pour vendre leurs véhicules immatriculés au Maroc et détenant la carte verte.

La maire de Rabat menacée de révocation

Les élus du PJD et de la FGD, partis d’opposition au conseil municipal de Rabat, ont adressé vendredi une requête au wali de la région pour révoquer la maire, Asmaa Rahlalou, qui a fait appel à son mari comme avocat de la commune dans un dossier devant la...

Une Marocaine séquestre un homme pour l’obliger à l’épouser

Les gendarmes d’Asni, dans la province d’Al Haouz, ont arrêté mardi une femme qui a séquestré et torturé, avec l’aide de deux complices, un homme pour le contraindre à l’épouser.

L’Algérie accélère la mise en place du gazoduc avec le Nigeria

Le processus de réalisation du gazoduc transsaharien Algérie-Niger-Nigeria se poursuit. Jeudi dernier, les trois parties ont signé un mémorandum d’entente pour le démarrage de la phase technique du...

Quels sont les salaires d’Achraf Hakimi et Hakim Ziyech ?

La star du PSG Achraf Hakimi et son compatriote, le milieu offensif de Chelsea Hakim Ziyech, sont les deux internationaux marocains qui figurent parmi les joueurs africains les mieux rémunérés en...

Ce que toucherait l’équipe du Maroc si elle gagnait la CAN 2022

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé le montant des primes qui seront distribuées aux équipes qui brilleront à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022) qui se déroulera du 9 janvier au 6 février au Cameroun. Le Maroc figure...

Via Outlets Séville s’agrandit pour mieux accueillir les Marocains

Via Outlets, gestionnaire d’actifs néerlandais, va investir 17,5 millions d’euros pour agrandir son centre commercial de Séville, sis près de l’aéroport, très fréquenté par les Marocains.

Espagne : vaste opération de démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain

La Garde civile a lancé une vaste opération de démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain dénommée « opération Limoneros ». Dans ce cadre, 400 agents ont été déployés lundi dans les provinces de Séville, Huelva, Cáceres, Badajoz, Tolède et...

Un bus transportant des migrants venus du Maroc arrêté à Paris

À Paris, les forces de l’ordre ont arrêté un bus en provenance de Briançon qui transportait une cinquantaine de migrants venus en majorité de Tunisie, du Maroc, d’Égypte, d’Irak ou encore d’Afghanistan.

Maroc : comment expliquer la forte hausse du prix de la tomate ?

À l’instar d’autres produits alimentaires, les prix des tomates ont fortement augmenté, suscitant la colère des consommateurs à quelques jours du ramadan.