« Escobar du désert » : un témoin clé pour disculper Latifa Raâfat

9 février 2024 - 14h00 - Culture - Ecrit par : S.A

La femme de ménage du trafiquant de drogue international malien Hadj Ahmed Ben Brahim surnommé « Escobar du Sahara » a disculpé la chanteuse marocaine Latifa Raâfat devant le juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca. L’audition des accusés se poursuit la semaine prochaine, en attendant le procès de Saïd Naciri et de Abdenbi Bioui sur les opérations de trafic de drogue.

Latifa Raâfat lavée de tout soupçon ? Mercredi, le juge d’instruction de la Cour d’appel de Casablanca a entendu la femme de ménage du trafiquant de drogue international Ahmed Ben Brahim, ex-mari de Latifa Raâfat, fait savoir Hespress. Lors de son audition, elle a disculpé la chanteuse marocaine de son lien avec l’affaire « Escobar du désert » du nom du Malien initialement détenu à la prison d’El Jadida puis transféré à la prison locale d’Ain Sebaâ. Revenue d’Espagne, celle qui travaillait pour le trafiquant de drogue, avant de déménager avec lui chez Latifa Raâfat après leur mariage, a confirmé que la chanteuse n’était pas au courant des activités de son ex-mari ni de sa relation avec les autres principaux accusés.

À lire : « Escobar du désert » : Latifa Raafat menace

Entendu par le juge d’instruction, Saïd Naciri, président du club de football Wydad Casablanca, par ailleurs parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), est revenu sur certaines de ses déclarations faites devant la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Lors de son audition, l’élu qui montrerait des signes de fatigue, a affirmé que Latifa Raâfat n’était pas au courant de sa relation avec son mari ni de leurs rencontres. Le chauffeur personnel du trafiquant de drogue a été également interrogé en tant que témoin dans le cadre de l’affaire. Comme la femme de ménage et Saïd Naciri, il a disculpé l’ex-épouse de Hadj Ahmed Ben Brahim.

Sujets associés : Procès - Casablanca - Droits et Justice - Trafic - Drogues

Aller plus loin

Dounia Batma et Saïda Charaf : Latifa Raafat s’en mêle

L’artiste marocaine Latifa Raafat a appelé à la tolérance ses consœurs Dounia Batma et Saïda Charaf, actuellement en conflit judiciaire devant le tribunal de première instance...

Latifa Raafat en fuite ? elle répond

La chanteuse marocaine Latifa Raafat a mis fin à la polémique sur sa fuite présumée du Maroc en raison de son implication dans l’affaire « Escobar du désert » dans laquelle son...

« Escobar du désert » : Latifa Raâfat interrogée par les juges ?

Des informations font état de la comparution de la chanteuse Latifa Raâfat, l’ex-épouse du Malien Ahmed Benbrahim, principal accusé dans l’affaire « Escobar du désert » et de...

"Escobar du désert" : Latifa Raâfat fait des révélations sur son ex-mari

Suite à l’éclatement de l’affaire Lhaj Ahmed Benbrahim alias « Escobar du Désert », du nom du Malien incarcéré dans la prison d’El Jadida depuis 2019 et transféré il y a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle elle a été condamnée en 2020. Elle va devoir payer 2,45 milliards de...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.

Le roi Mohammed VI ordonne une réforme de la Moudaouana

Les droits de la famille et de la femme se sont invités dans le discours adressé samedi soir par le roi Mohammed VI à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône. Le Souverain a appelé au respect des droits de la femme et à une réforme audacieuse...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.