Espagne : Vox veut durcir l’obtention de la nationalité pour les Marocains

16 février 2022 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Vox a présenté récemment à la session plénière du Congrès, deux propositions de loi sur l’immigration, l’une demandant au gouvernement de suspendre l’octroi de visas aux Marocains et l’autre portant restriction de l’accès à la nationalité espagnole.

L’objectif du parti d’extrême droite, en faisant cette proposition sur les restrictions de l’octroi de la nationalité espagnole, est de doter l’Espagne d’une législation « plus objective et stricte » comme celle de la France, de l’Allemagne ou de l’Italie en la matière. Actuellement, il suffit de résider en Espagne pendant une période de 10 ans pour obtenir la nationalité. La durée de résidence est réduite de cinq ans pour ceux qui ont le statut de réfugié et de deux ans pour les ressortissants de l’Amérique latine ou de pays ayant une relation particulière avec l’Espagne.

À lire : Vox veut durcir les conditions d’octroi de la nationalité espagnole aux Marocains

La réforme proposée par Vox propose l’augmentation de la durée de résidence légale et continue pour l’octroi de la nationalité espagnole à 15 ans et le maintien des durées réduites pour les autres cas. En outre, les demandeurs de nationalité devront également attester de la maîtrise de la langue espagnole et passer un test écrit de connaissance constitutionnelle, historique et culturelle de l’Espagne. Ils devront aussi formaliser la renonciation à leur nationalité antérieure. Vox veut, ce faisant, mettre fin aux « pratiques frauduleuses » dans l’obtention de la nationalité espagnole. « En fin de compte, l’objectif est de renforcer les conditions d’octroi de la nationalité », assure-t-il dans la proposition.

À lire : Vox demande la suspension de la coopération avec le Maroc

Le parti de Santiago Abascal a présenté une deuxième proposition de loi visant à « arrêter l’invasion migratoire » de l’Espagne. Plus précisément, Vox demande au gouvernement de « suspendre la délivrance ou l’octroi de visas d’entrée en Espagne à tous les citoyens des pays de provenance des migrants comme le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Mauritanie, tant que ces pays ne collaboreront pas pour le retour des migrants ». La formation d’extrême droite accuse les autorités de ces pays de manquer à « leurs obligations et responsabilités » dans le contrôle des flux migratoires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Visa

Aller plus loin

Espagne : le parti d’extrême-droite Vox veut expulser 52.000 clandestins

52.000 expulsions. C’est le nombre de migrants illégaux que le parti d’extrême-droite Vox exige d’expulser pour accepter une alliance politique en Andalousie.

Un homme politique espagnol compare Mohammed VI à Poutine

Santiago Abascal, chef de la formation d’extrême droite espagnole, Vox, a profité mercredi du débat sur l’invasion russe en Ukraine pour comparer le roi du Maroc, Mohammed VI, à...

Sebta et Melilla vont imposer le visa à tous les Marocains

Le gouvernement espagnol compte imposer des visas aux Marocains en général et aux résidents des provinces de Tétouan et Nador, en particulier. La crise diplomatique entre Rabat...

Hamza Maimón, sportif marocain ou espagnol ? VOX pose la question

Le parti d’extrême droite VOX va interpeller le gouvernement sur la question de la double nationalité des habitants de Sebta et sur la remise du prix du meilleur sportif ceutí...

Ces articles devraient vous intéresser :