Un parti espagnol veut « freiner la marocanisation » de Sebta

23 mai 2023 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le président de Vox, Santiago Abascal, a annoncé que son parti veut remporter les élections municipales du dimanche prochain à Sebta afin de freiner la « marocanisation » subie par la ville autonome depuis plusieurs années.

Vox veut rééditer l’exploit de 2019 où il avait obtenu 35 % des suffrages lors des élections générales à Sebta. C’est dans cette optique qu’Abascal s’est rendu dans la ville autonome dans la dernière ligne droite de la campagne électorale pour les élections municipales du 28 mai, pour adresser un message fort à ses militants et sympathisants.

À lire : Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

« Ceuta n’a jamais été le Maroc, c’est l’Espagne. Et ce ne sera jamais le Maroc si Vox gouverne. Assez des tentatives annexionnistes et assez de ces traîtres espagnols transformés en valets marocains qui travaillent contre notre intégrité territoriale et notre souveraineté », a déclaré le leader de parti d’extrême droite, déclaré « persona non grata » à Sebta.

À lire : Ceuta et Melilla : Vox dénonce la passivité du gouvernement face aux menaces marocaines

Abascal a déploré le « changement » de Sebta qu’il compare à Beyrouth, la capitale du Liban ou à Hernani au Pays basque, ceci en raison du nombre de policiers qui le suivent depuis son arrivée dans la ville. Le leader de Vox n’a pas manqué de critiquer la gestion du président Juan Vivas, « l’homme de (Pedro) Sanchez à Ceuta », qui œuvre avec lui pour la « marocanisation » de la ville.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Elections

Aller plus loin

Espagne : Vox veut durcir l’obtention de la nationalité pour les Marocains

Vox a présenté récemment à la session plénière du Congrès, deux propositions de loi sur l’immigration, l’une demandant au gouvernement de suspendre l’octroi de visas aux...

Vox exige la reconnaissance par le Maroc de l’« espagnolité » de Sebta et Melilla

Le parti Vox a exigé devant le Sénat « la révocation de l’accord de réouverture des frontières jusqu’à ce que le Maroc reconnaisse de façon formelle et expresse la souveraineté...

Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

Vox continue d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de protéger Ceuta et Melilla des envies annexionnistes du Maroc. Le parti a même proposé au Congrès et au Sénat que...

Ceuta et Melilla : Vox dénonce la passivité du gouvernement face aux menaces marocaines

Le parti Vox continue de dénoncer la passivité du gouvernement espagnol face aux « attaques » du Maroc contre l’intégrité territoriale espagnole et son intention d’annexer les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.