Espagne : un homme condamné pour une fausse info sur un mineur marocain

8 novembre 2022 - 21h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le tribunal de Barcelone juge ce mardi un utilisateur de Twitter accusé d’avoir publié une fausse vidéo attribuant la paternité d’une agression qui s’était réellement produite en Chine à un mineur marocain. Le parquet requiert contre lui une peine de deux ans de prison et 6 480 euros d’amende.

Dans cette première affaire de « fake news » discriminant des mineurs jugée en Espagne, le mis en cause est accusé d’un délit contre les droits fondamentaux et les libertés publiques. En dehors de la fausse vidéo sur le mineur marocain, il avait déjà publié d’autres commentaires xénophobes et des symboles ultras sur son compte Twitter, rapporte 20minutos.

L’accusé était « mû par son animosité et son rejet des migrants d’origine marocaine » lorsqu’il a publié le 1ᵉʳ juillet 2019 une vidéo qui, selon lui, correspondait à un viol survenu quelques jours plus tôt à Canet de Mar (Barcelone), a précisé le parquet dans l’acte d’accusation.

À lire : Un mineur marocain tué à Jaén (Espagne)

« Voici la vidéo du mineur marocain de Canet de Mar, ceux à qui nous allons donner le peu de nos ressources jusqu’à leurs 23 ans, les enfants de Pedrito Piscinas… Ces fous et ces troupeaux de Marocains n’apparaîtront pas dans les médias », a tweeté l’accusé en légende de la vidéo de 45 secondes qui a été déjà visionnée 21 900 fois.

Cette vidéo n’avait rien à voir avec l’agression survenue à Canet de Mar. Il s’agissait plutôt d’une vidéo d’une violente agression sur une femme en Chine qui avait été diffusée par les autorités chinoises afin d’identifier l’auteur grâce à la collaboration des citoyens.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Procès - Enfant - Twitter (X) - Violences et agressions

Aller plus loin

Saint-Tropez : un mineur marocain en prison pour le vol d’une montre à 35 000 euros

Le tribunal correctionnel de Draguignan a condamné un jeune marocain à un an de prison ferme pour avoir arraché une montre de luxe au poignet d’un touriste à Saint-Tropez.

Tensions à Sebta après la mort d’un mineur marocain tué d’une balle perdue dans la tête

À Sebta, un mineur marocain de 15 ans est décédé après avoir été victime d’une balle perdue qui l’a atteint en pleine tête. Sa mort a déclenché un mouvement de protestations...

Italie : disparu depuis cinq jours, un mineur marocain retrouvé mort

Un adolescent marocain de 15 ans, dont la disparition inquiétante avait été signalée jeudi 21 avril 2022 à Padoue, a été retrouvé mort mardi 26 avril dans la rivière Brenta, en...

Un mineur marocain tué à Jaén (Espagne)

Un jeune de 16 ans a été placé en détention dans un centre pour mineurs en tant qu’auteur présumé du meurtre d’un mineur marocain de 17 ans à Bedmar et Garcíez (Jaén).

Ces articles devraient vous intéresser :

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Twitter sanctionne Saâdeddine El Otmani

L’ancien chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani fait parler de lui, mais en des termes peu reluisants, en faisant sur Twitter le lien entre la variole du singe et l’homosexualité.

L’affaire "Escobar du désert" : les dessous du détournement d’une villa

L’affaire « Escobar du désert » continue de livrer ses secrets. L’enquête en cours a révélé que Saïd Naciri, président du club sportif Wydad, et Abdenbi Bioui, président de la région de l’Oriental, en détention pour leurs liens présumés avec le...

Redressement fiscal : Sound Energy fait appel

La compagnie gazière britannique Sound Energy annonce avoir fait appel devant le tribunal administratif, en vue de contester le redressement fiscal mené en 2020 par l’administration générale des Impôts, qui lui a réclamé 2,55 millions de dollars d’impôts.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.