Tensions à Sebta après la mort d’un mineur marocain tué d’une balle perdue dans la tête

20 avril 2022 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À Sebta, un mineur marocain de 15 ans est décédé après avoir été victime d’une balle perdue qui l’a atteint en pleine tête. Sa mort a déclenché un mouvement de protestations dans le quartier pauve de Principe.

Alors qu’il roulait avec le vélo de quelqu’un d’autre qui était la cible dans la ville de Sebta, Ibrahim Boufelham, un mineur marocain de 15 ans, a été victime d’une balle perdue qui l’a touché en pleine tête. Admis à l’hôpital universitaire « Loma Colmenar » dans un état grave, il a succombé à ses blessures, à l’aube, rapporte le journal local El Faro de Ceuta. Mardi après-midi, son corps a été enterré au cimetière de Sidi Moubarak à Sebta.

À lire : Les confidences de Mélissa Theuriau sur son couple avec Jamel Debbouze

Un règlement de comptes entre deux gangs qu’ils cherchent à contrôler le marché de la drogue dans la région serait à l’origine de cet homicide. La mort d’Ibrahim a déclenché un mouvement de vives protestations dans le quartier Principe. Les habitants du quartier ont dénoncé le manque de sécurité dans les rues de la ville. Des voitures ont été incendiées. Alertés, les éléments de la protection civile sont arrivés sur les lieux pour éteindre le feu. Cette situation a poussé les autorités de la ville à ordonner la fermeture de certains établissements et à déclarer un couvre-feu.

Sujets associés : Homicide - Ceuta (Sebta)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Bordeaux : un Marocain tué par balles

Un jeune migrant originaire du Maroc a succombé à ses blessures quelques temps après avoir été admis au CHU de Bordeaux. Il avait été mortellement blessé dans la nuit du vendredi 22...

Akram el Idrissi tué par balles à Amsterdam

Akram el Idrissi, 21 ans, proche du groupe de drill rap 73 De Pijp, a été tué par balles dans la soirée du 23 mars à Amsterdam. Il a succombé à ses blessures à...

Espagne : un homme condamné pour une fausse info sur un mineur marocain

Le tribunal de Barcelone juge ce mardi un utilisateur de Twitter accusé d’avoir publié une fausse vidéo attribuant la paternité d’une agression qui s’était réellement produite en...

Un Marocain tué par balles à Houston, aux Etats-Unis (vidéo)

Un Marocain a été assassiné la semaine dernière à Houston, aux Etats-Unis. Saber était arrivé il y a deux ans grâce au programme "Visa Lottery".

Nous vous recommandons

Homicide

Un Marocain recherché pour meurtre par l’Espagne arrêté en Italie

La police italienne a arrêté le 4 février un Marocain de 33 ans, recherché en Espagne pour le meurtre d’un enseignant à la retraite, survenu le 18 février 2020. Il a été placé en détention en attendant son...

Peine de mort pour le meurtrier d’Adnane Bouchouf

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger a rendu son verdict au procès du meurtre d’Adnane Bouchouf. L’accusé principal a été condamné, mercredi matin, à la peine capitale.

Elle tue son amie à cause de vacances annulées au Maroc

Une femme britannique de 56 ans a tué son amie âgée de 60 ans en la poussant dans les escaliers lors d’une dispute concernant des vacances annulées au Maroc. Le verdict sera rendu en septembre.

Maroc : elle tue son mari par strangulation pour aller travailler en Espagne

Une femme a tué son époux en l’étranglant au domicile familial dans une commune rurale de Sidi Kacem. Le refus du père de ses trois enfants de la laisser partir travailler en Espagne serait à l’origine de cet homicide minutieusement...

Espagne : comment la police a retrouvé le meurtrier d’un Marocain abattu à Torremolinos

La police de Malaga enquête sur le meurtre d’Ahmed Azim, 35 ans, un vendeur ambulant marocain, tué le 19 avril 2021 dans la rue Buen Consejo à Torremolinos. Au départ, la police penchait pour un règlement de comptes entre narcotrafiquants. Mais il n’en est...

Ceuta (Sebta)

Détresse des transfrontaliers marocains

La fermeture des frontières a mis au chômage des milliers de transfrontaliers marocains qui travaillaient dans les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Cette situation ajoutée aux affres de la pandémie du coronavirus rend pénible leur...

A Sebta, le Maroc refuse le retour de ses ressortissants

Les policiers marocains à la frontière de Tarajal n’admettent pas les retours dans le royaume des migrants marocains entrés illégalement en Espagne. Raison évoquée : la crise sanitaire liée au Covid-19.

Des militaires espagnols craignent la cession de plusieurs îlots au Maroc

Les militaires espagnols déployés à Ceuta et Melilla, et ceux qui ont servi dans les garnisons du rocher d’Al Hoceïma et dans les îles Chaffarines, craignent que le gouvernement de Pedro Sanchez, dans sa dynamique d’apaisement des tensions avec le Maroc, ne...

L’Espagne craint que le Maroc revendique l’Andalousie

La ministre porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez, a réitéré jeudi la satisfaction de l’Exécutif pour avoir changé de position sur le Sahara, soulignant que cette décision vise à défendre les intérêts des Espagnols en général et de Ceuta,...

Et si l’Espagne et le Maroc supprimaient les postes-frontières de Ceuta et Melilla ?

Rabat et Madrid pourraient marcher dans le sillage de l’Espagne et de la Commission européenne en proposant la création d’une zone de libre circulation des personnes et des biens avec Ceuta et Melilla.