L’Espagne s’inquiète d’une nouvelle drogue en provenance du Maroc

16 décembre 2023 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

L’Espagne est confrontée à une « nouvelle drogue » en provenance du Maroc. Dénommée “karkoubi” et très connue au royaume, elle est souvent appelée « la drogue des pauvres ».

Ce mélange de haschisch et de Rivotril, importé du Maroc, provoque des réactions psychotiques chez les usagers, avec des effets sédatifs variables. La rapide propagation de cette substance sur le marché espagnol inquiète les autorités.

Le karkoubi gagne du terrain partout dans le pays, augmentant les craintes des autorités. Connu depuis longtemps au Maroc, son impact se manifeste particulièrement dans les couches les plus défavorisées de la société. Face à cette menace, la Police nationale se mobilise pour sensibiliser via les réseaux sociaux et en intensifiant les saisies à Madrid, en Andalousie et à Alicante.

A lire : Le karkoubi marocain fait des ravages chez les jeunes en Espagne

La composition chimique du karkoubi, associant haschisch et clonazépam, crée un cocktail psychotrope puissant. La consommation non régulée de clonazépam, surtout lorsqu’il est combiné à l’alcool, augmente les risques d’effets secondaires graves. La codéine, présente dans cette mixture, accroît le danger de dépendance et de troubles respiratoires.

Pour lutter contre cette drogue, la Police Nationale a renforcé sa collaboration avec les pharmaciens, les incitant à être vigilants face à des ordonnances suspectes et à signaler tout doute aux autorités.

Les autorités espagnoles ne restent pas les bras croisés. L’opération Camaco, menée par la Garde Civile, a conduit à l’arrestation de deux personnes à Andújar, province de Jaén, impliquées dans un trafic de Rivotril présumé lié au karkoubi.

De même, l’opération “lgharb-Valla” (notez le nom en arabe !), menée conjointement par plusieurs services, dont la Police, a permis de démanteler un réseau impliqué dans la production du karkoubi. Cette intervention a abouti à d’importantes saisies de drogues et à l’arrestation de plusieurs membres du réseau.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Karkoubi - Psychotropes

Aller plus loin

Maroc : plus de sept tonnes de drogue partent en fumée

Une importante opération de destruction de drogues a eu lieu à Settat. Une commission mixte, composée de représentants de la justice, des douanes, de la police, de la...

Meknès : démantèlement d’un réseau criminel actif dans le trafic de médicaments

Une douzaine d’individus, dont un pharmacien et un trafiquant ont été condamnés à différentes peines par le tribunal de Meknès. Ils sont impliqués dans un réseau criminel...

Le karkoubi marocain inquiète l’Espagne

La police nationale a arrêté samedi à Saragosse un homme en possession de fausses ordonnances et d’environ 2 000 comprimés de Rivotril, un médicament utilisé dans la fabrication...

Un MRE arrêté pour trafic de drogue à Sebta

Les douaniers et les policiers du point de passage de Bab Sebta ont intercepté une importante quantité de drogue. 21,4 kg de résine de cannabis ont été saisis à bord d’un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »