Espagne : le Marocain, présumé meurtrier de sa voisine, risque 25 ans de prison

10 avril 2023 - 23h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le parquet de Saragosse a requis une peine de 25 ans de prison contre le Marocain Adil Lazizi, 46 ans, accusé d’avoir poignardé à mort sa voisine espagnole de 32 ans. L’homme a été arrêté le 30 mai 2022 à Saragosse, après son évasion de la prison de Zuera où il purgeait une peine de 21 ans de prison pour le meurtre d’une autre jeune femme à Madrid.

En attendant la tenue du procès devant un jury, le ministère public recherche toujours le mobile de ce crime odieux. Les enquêteurs n’ont pas pu prouver une sorte d’inimitié ou de confrontation antérieure entre le Marocain et sa victime. Pour les avocats de l’accusé, Carmen Sánchez et Luis Ángel Marcén, il s’agit d’une légitime défense, car leur client portait aussi des blessures graves et a dû être transféré d’urgence à l’hôpital par la police qui l’a retrouvé sur les lieux du crime.

Interrogé, Adil Lazizi a déclaré aux agents que sa voisine l’avait « harcelé » pour l’aider à régler « un problème » et qu’il « ne voulait pas ». Il ajoute que la femme avait frappé à sa porte et que, dès qu’il lui avait ouvert, elle a sorti une arme blanche et l’a poignardé. S’ensuivit une lutte au cours de laquelle les deux sont tombés au sol et il a réussi, « avec un peu de chance », à lui prendre le couteau et le plonger dans son cou.

À ligne : Espagne : le Marocain qui a tué sa voisine évoque la légitime défense

Cette version des faits livrée par Adil a été démentie par sa petite amie qui a soutenu que l’arme du crime provenait de la cuisine du Marocain. Lors de l’inspection de l’appartement de la victime, les enquêteurs ont trouvé une casquette appartenant au Marocain, ainsi que la partie qui manquait au gant en caoutchouc qu’il portait. Avant de mourir, la victime a identifié son meurtrier à un autre locataire de l’immeuble qui était venu à son secours, désignant de la main droite la porte du Marocain.

L’avocat de la famille de la victime, Rafael Ariza, accuse également Adil Lazizi de meurtre, considérant des circonstances aggravantes de trahison et de cruauté. Il entend aussi poursuivre l’État espagnol dont la responsabilité est engagée dans ce meurtre, car l’auteur est un prisonnier évadé. « Il y a une responsabilité de l’État lorsqu’un détenu commet un crime en prison. En tout état de cause, le meurtrier de Cristina était un condamné par contumace que les Forces de sécurité ont pris près de deux ans et demi pour le localiser et le renvoyer en prison », précise l’avocat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Homicide - Evasion - Arrestation

Aller plus loin

Espagne : un Marocain accusé du meurtre de sa voisine

Un Marocain est accusé d’avoir poignardé à mort lundi sa voisine dans le quartier de San José à Saragosse. La police nationale a ouvert une enquête pour élucider ce qui semble...

Un Marocain accusé du meurtre d’un sexagénaire en Espagne

Un Marocain de 21 ans, accusé du meurtre d’un homme de 69 ans, a été arrêté jeudi à Mérida, province de Badajoz, au sud-ouest de l’Espagne.

Un procès et des interrogations : 25 ans de prison pour un Marocain en Espagne

Le tribunal de Saragosse a condamné à 25 ans de prison un Marocain pour avoir poignardé à mort sa voisine. L’accusé, Adil Lazizi, s’était évadé de prison où il purgeait une...

Espagne : le Marocain qui a tué sa voisine évoque la légitime défense

Le Marocain Adil L., accusé du meurtre de sa voisine Cristina G. à Saragosse, est un évadé de la prison de Zuera où il purgeait une peine. Il assure qu’il s’agissait d’une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.