Espagne : cinq Marocains interpellés pour menace et séquestration

31 octobre 2020 - 20h30 - Espagne - Ecrit par : I.L

Cinq clandestins marocains ont été interpellés dans la région de Lanzarote. Ils auraient forcé un pêcheur à assurer leur traversée de la Méditerranée après l’avoir menotté et saisi son bateau.

L’affaire a éclaté lorsque la Croix Rouge a exposé les difficultés du pêcheur aux agents de police, rapporte laprovincia.es. La victime faisait l’objet de menaces de la part des mis en cause qui ont menacé de le dénoncer aux autorités en l’accusant d’avoir pris ce risque contre 1000 euros pour chaque clandestin.

Selon les résultats des investigations, le pêcheur avait contacté plusieurs personnes pour l’aider dans ses tâches quotidiennes. Pendant les travaux, il aurait reçu un coup de bâton sur sa tête avant de se retrouver malgré lui en pleine mer bâillonné et ligoté.

En attendant leur comparution prochaine devant la justice, les trois des mis en cause sont accusés de crimes, de menaces et de détention illégale alors que deux autres sont inculpés pour des crimes présumés de menaces, de détention illégale et contre les droits des citoyens étrangers.

Sujets associés : Espagne - Arrestation

Aller plus loin

Barcelone : un Marocain condamné à 12 ans de prison pour avoir tenté de lapider un gay

Un jeune homme Marocain a écopé de 12 ans de prison, une peine qui lui a été infligée par le tribunal de Barcelone, et qui vient d’être confirmée par la Cour supérieure de...

Quatre clandestins marocains interpellés à Dakhla

4 migrants clandestins, de nationalité marocaine, ont été interpellés, jeudi, à Ntireft (nord de Dakhla), à bord d’une barque de pêche artisanale.

Bruxelles : quatre Marocains en prison pour rapt et séquestration

Le juge d’instruction a décidé du placement sous mandat de dépôt de quatre suspects - tous d’origine marocaine- pour rapt et séquestration commis à Bruxelles et Hal. Ils vont...

Attentats de Barcelone : comparution prochaine de trois Marocains pour terrorisme

Trois Marocains vont comparaître sous peu, à Barcelone, pour leur implication présumée dans les attentats terroristes de Barcelone et de Cambrils, le 17 août 2017.

Ces articles devraient vous intéresser :