Melilla : pour 20 euros, des Marocains exploités 11 heures par jour

6 novembre 2020 - 18h30 - Espagne - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un homme d’affaires à Melilla et 2 de ses employés ont été interpellés par la police nationale, pour leur implication présumée dans la traite d’êtres humains et l’exploitation de ressortissants marocains et tunisiens, bloqués suite à la fermeture des frontières.

L’enquête conduite par l’Unité contre les réseaux d’immigration et l’inspection du travail, a révélé que les gérants d’une entreprise de bricolage avaient mis à profit la situation précaire des 5 étrangers, dont 4 Marocains, pour les exploiter sans permis de travail ni couverture sociale.

Selon la police, les victimes, à qui étaient assignées les tâches de transport et d’assemblage des meubles de cuisine, travaillaient pendant 11 heures par jour, avec une pause de 20 minutes, pour une rémunération de 20 euros par opération.

Le cas d’un employé marocain, victime d’un accident de travail a révélé au grand jour les abus de l’entreprise. Blessé grièvement au bras, l’homme avait fait l’objet de menaces par son employeur, pour le pousser à renoncer à déposer une plainte auprès des autorités. Contraint de subvenir aux besoins de sa famille de 8 membres, le Marocain continuait de travailler pour la même entreprise, malgré son état de santé et l’absence de couverture médicale et sociale.

Au total, 3 Espagnols et un Maroco-espagnol, qui faisait office d’intermédiaire, ont été poursuivis pour des crimes liés aux droits des travailleurs, notamment l’exploitation des ressortissants étrangers sans permis de travail et la violation des dispositions légales en vigueur.

Sujets associés : Droits et Justice - Melilla - Emploi - Esclavage moderne - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Melilla : un entrepreneur condamné pour exploitation d’un mineur marocain

La police espagnole a arrêté le patron d’une entreprise spécialisée dans la livraison de nourriture et des produits d’entretien, pour des crimes présumés d’exploitation par le...

Lamya, prostituée marocaine à Melilla en temps de Covid-19

À Melilla, le confinement causé par la pandémie du Covid-19, ajouté à la fermeture des frontières avec le Maroc, a paralysé les activités des femmes migrantes qui pratiquent la...

Le Maroc veut mettre fin à l’exploitation des enfants à des fins de mendicité

L’exploitation des enfants à des fins de mendicité est le fléau auquel le gouvernement marocain entend mettre fin par un plan d’action national en cours d’élaboration, selon la...

Espagne : des entrepreneurs arrêtés pour exploitation de Marocains

La police nationale de Huelva a arrêté deux entrepreneurs agricoles de fruits rouges pour exploitation présumée de migrants marocains. Ils sont aussi accusés de violations des...

Nous vous recommandons

Droits et Justice

Un Magasin à Nîmes interdit l’accès aux femmes voilées

Colère à Nîmes où le gérant d’un magasin Vital a mis une affiche sur sa vitrine, interdisant l’accès aux femmes voilées. La justice a décidé d’ouvrir une enquête.

Affaire Ghali : l’enquête reste ouverte encore pour six mois

L’enquête judiciaire sur l’affaire Ghali restera ouverte pendant encore au moins six mois. Ainsi en a décidé le juge d’instruction du tribunal de Saragosse, Rafael Lasala, après le non-lieu provisoire prononcé en ce qui concerne l’ancienne ministre, Arancha...

L’usine Renault de Tanger éclaboussée par une affaire de vol

L’affaire de vol de pièces détachées chez Renault à Tanger dans laquelle sont impliqués plus de 60 individus, est devant la Chambre criminelle près la Cour d’appel de la ville du détroit. Certains des receleurs et employés impliqués dans l’affaire, sont...

La justice espagnole confirme l’expulsion de l’imam marocain Yahya Benaouda

L’Audience nationale a confirmé l’expulsion du Marocain Yahya Benaouda, imam de la mosquée de Talayuela (Cáceres, Estrémadure), accusé de salafisme. Il avait fait appel de la décision d’expulsion.

Un faux avocat démasqué et arrêté au tribunal de Berrechid

Alors qu’il se faisait passer pour un avocat, un individu a été démasqué puis arrêté au tribunal de première instance de Berrechid. Il a réussi à escroquer plusieurs personnes.

Melilla

Le « chantage » du Maroc dénoncé

Le parti Vox a dénoncé « le chantage économique et la pression démographique » du Maroc qui « prépare et organise les assauts à sa convenance ». Il reproche aussi au gouvernement espagnol de ne pas assurer convenablement sa mission de protection des...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de Melilla à Beni-Ensar.

Une fille marocaine exploitée durant 3 ans à Melilla, les responsables arrêtés

La police espagnole a arrêté quatre personnes à Melilla pour exploitation par le travail d’une fille Marocaine en situation irrégulière en Espagne. La jeune fille a été forcée de faire des tâches domestiques pendant près de trois...

Vox exige du Maroc la reconnaissance de « l’espagnolité » de Sebta et Melilla

Le parti Vox demande au gouvernement de Pedro Sanchez d’exiger du Maroc la reconnaissance « explicite » de la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilla.

Opération Marhaba : une nouvelle annulation à l’horizon ?

Le Maroc a fermé depuis mars 2020 ses frontières terrestres avec Ceuta et Melilla en raison de la crise sanitaire, ce qui n’a pas permis la tenue de l’Opération Marhaba l’année dernière. Le doute est également entier quant à l’organisation de cette...

Emploi

Maroc : augmentation des chômeurs au deuxième trimestre de 2021

Le Maroc a enregistré une augmentation du nombre de chômeurs au deuxième trimestre de 2021. Cette situation, due à la crise sanitaire causée par le Covid-19,, présente des disparités entre les zones rurales et...

Covid-19 : le Maroc reçoit un soutien financier de l’Europe

L’Union européenne vole au secours du Maroc dans la lutte contre le Covid-19. Elle vient de mettre 169 millions d’euros à la disposition des autorités marocaines pour renforcer la réponse médicale et mettre en place des mesures visant à atténuer...

Contrat de travail à durée déterminée : quand faut-il licencier ?

La procédure de licenciement dans un contrat de travail à durée déterminée est décriée en raison de quelques difficultés de compréhension. Des spécialistes du domaine ont clarifié les conditions de rupture de ce type de contrat avec les activités saisonnières...

À Casablanca, le mouvement de protestation des pilotes de Royal Air Maroc se poursuit

Les membres de l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) ont une fois de plus tenu leur rassemblement devant le siège de Royal Air Maroc (RAM) à Casablanca. Ils protestent contre le « licenciement abusif » des...

Maroc : le gouvernement ignore les demandes des commerçants

Les commerçants marocains en réseau, ont échoué en ce qui concerne l’amendement relatif à la réduction des droits de douanes sur les produits finis de 40% à 25%, porté par les groupes de la majorité de la première chambre. Suite au rejet de l’amendement par...

Esclavage moderne

Vivement une meilleure alternative pour les « femmes-mulets » !

Entre lassitude et doutes, la souffrance des femmes-mulets est grande et sans espoir, relate Hanane, une femme-mulet de 35 ans, dans un documentaire réalisé par l’Association Assaida Al Horra et diffusé avant la présentation des conclusions de son...

Portugal : arrêtés pour exploitation de Marocains

La police portugaise a arrêté une quarantaine de personnes, membres d’un réseau de trafic d’êtres humains, qui exploitaient des dizaines de migrants dont des Marocains dans des champs.

Rouen : peine confirmée pour le restaurateur marocain accusé « d’escalavage moderne »

La cour d’appel de Rouen (Seine-Maritime) a condamné lundi 16 janvier le restaurateur marocain que cinq de ses anciens employés aussi de nationalité marocaine ont accusé de traite d’êtres humains à un an de prison, confirmant ainsi le jugement rendu en...

Lutte contre le trafic et la traite de migrants : le concours du Maroc à Interpol salué

195 personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une grande opération contre le trafic et la traite de migrants. L’opération a été réalisée par Interpol avec la participation du Maroc et d’autres pays.

Des ouvriers agricoles marocains réduits à l’esclavage en Italie

Les policiers italiens ont réussi à démanteler en Sicile un réseau d’exploitation d’ouvriers agricoles marocains et d’autres nationalités et à arrêter une dizaine de personnes dont quatre Italiens.

MRE

Tout MRE doit déclarer ses comptes bancaires détenus au Maroc

Dans le cadre des conventions fiscales internationales de l’OCDE, tous les Marocains résidents à l’étranger sont dans l’obligation d’intégrer leurs comptes bancaires détenus au Maroc dans leur déclaration d’impôts. Cette décision entre en vigueur cette année...

En Allemagne, un lycéen marocain lutte contre le racisme en milieu scolaire

Elias, jeune lycéen de 17 ans scolarisé en Allemagne décrie le terme "kanaké" utilisé pour désigner les migrants arabes, turcs et albanais dans un manuel scolaire. Il lance une pétition pour combattre cette forme de...

Le Maroc veut attirer 500 000 MRE

La ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi annonce que le gouvernement entend attirer 500 000 Marocains résidant à l’étranger (MRE) à l’horizon 2030. Ceux-ci seront des "investisseurs potentiels" dans de nombreux...

Comment expliquer la hausse des transferts des MRE ?

Alors que les prévisions de Bank-Al-Maghrib tablaient sur une hausse de 1,7 %, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont élevés à près de 68 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, soit une croissance de 5 % malgré la crise du Covid-19....

Un Marocain d’Italie arrêté avec plus de 85  000 euros à Tanger Med

Un trafic de devise de plus de 85 000 euros a été déjoué, jeudi, par les services des douanes au port Tanger Med.