Un Espagnol risque 3 ans de prison pour exploitation d’un Marocain

6 juillet 2021 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le procès d’un Espagnol, poursuivi pour exploitation d’un ouvrier marocain et crime présumé contre les droits des travailleurs, doit s’ouvrir ce mercredi 7 juillet au tribunal provincial de Ciudad Real. Il risque trois ans de prison pour l’avoir exploité pendant trois ans dans sa ferme à Socuéllamos.

Les faits se sont produits entre 2016 et 2018. Le propriétaire d’une ferme agricole a convenu avec le Marocain de l’employer pour la récolte des melons et a accepté de lui donner en échange de cette prestation, de la nourriture, du tabac et de la bière et un billet de 10 ou 20 euros. Selon l’acte d’accusation du parquet, MEA, sans contrat de travail et sans salaire, est resté à son service pendant trois ans. Au cours de cette période, il n’avait pas droit à des pauses hebdomadaires, ni à des vacances et à d’autres avantages liés au travail.

À lire : Espagne : des entrepreneurs arrêtés pour exploitation de Marocains

L’exploitant agricole a aussi convenu avec le Marocain que les bénéfices issus de la vente de melons pour les campagnes 2017 et 2018, seraient équitablement répartis entre eux. Ainsi, pour éviter tout vol de melons, MEA devait aussi effectuer des tâches supplémentaires de surveillance et de contrôle du produit dans les champs pendant toute la période de production qui dure environ deux ans. Mais lorsque le prévenu a fini de vendre ses melons au titre des campagnes 2017 et 2018, il n’a plus respecté son contrat de partager à parts égales les bénéfices.

Pour tous ces faits, le parquet a requis contre le l’Espagnol trois ans de prison pour un crime présumé contre les droits des travailleurs, une amende et une indemnisation de la victime à hauteur de 40 000 euros.

Sujets associés : Espagne - Procès

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Espagne : un entrepreneur marocain arrêté pour exploitation de migrants

La police nationale a arrêté un homme d’affaires marocain de 38 ans à Alcoy (Alicante), accusé d’avoir exploité ses ouvriers dans une usine de recyclage de vêtements. Il sera...

Espagne : un Marocain arrêté pour exploitation de migrants

La police nationale a arrêté un homme d’affaires marocain accusé d’exploiter ses employés, également d’origine marocaine. Il payait à l’un d’eux la somme de 150 euros pour travailler...

Une fille marocaine exploitée durant 3 ans à Melilla, les responsables arrêtés

La police espagnole a arrêté quatre personnes à Melilla pour exploitation par le travail d’une fille Marocaine en situation irrégulière en Espagne. La jeune fille a été forcée de...

Melilla : un entrepreneur condamné pour exploitation d’un mineur marocain

La police espagnole a arrêté le patron d’une entreprise spécialisée dans la livraison de nourriture et des produits d’entretien, pour des crimes présumés d’exploitation par le...

Nous vous recommandons

Espagne

Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen : le gouvernement espagnol évite de se prononcer

Le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a assuré jeudi depuis Bruxelles que Sebta et Melilla ont déjà « tout le soutien » du gouvernement, sans préciser si ce dernier étudie la possibilité d’intégrer les deux villes autonomes dans l’espace...

L’Espagne rapatrie les MRE et les Espagnols bloqués au Maroc

L’ambassade d’Espagne à Rabat a annoncé l’organisation samedi 27 mars, d’un nouveau rapatriement au profit d’Espagnols et de résidents en Espagne ainsi que des véhicules immatriculés dans l’Union européenne.

Les saisonnières marocaines victimes collatérales des tensions Maroc-Espagne

En plus de ses conséquences aux plans politique et diplomatique, la crise entre le Maroc et l’Espagne a des répercussions socioéconomiques. Étant donné que le royaume a maintenu ses frontières fermées depuis mars 2020, le retour des 12 600 travailleurs...

L’Algérie ne veut pas de Staffan de Mistura à bord d’un avion espagnol

L’Algérie a demandé à Staffan de Mistura, envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara, en mission dans la région, de ne pas atterrir sur son territoire avec l’avion militaire mis à sa disposition par l’Espagne qui a déjà reconnu la marocanité du...

Abdessamad Ezzalzouli renouvelle avec le Barça, mais prêté à Osasuna

Après plusieurs mois d’incertitude, l’international marocain Abdessamad Ezzalzouli a renouvelé son contrat avec le FC Barcelone. Mais il passera la saison en prêt à Osasuna.

Procès

Espagne : procès d’un imam marocain accusé d’endoctrinement djihadiste

Le procès de Mohamed C., imam marocain de la mosquée Herrera à San Sebastián, dans le nord de l’Espagne, accusé d’endoctrinement djihadiste sur des jeunes et l’un de ses fils mineurs, s’est ouvert ce mercredi. Le parquet a requis contre lui une peine de 9 ans...

Hassan Derham devant la justice

17 personnes dont l’ancien président du conseil municipal de Laâyoune-El Marsa, Hassan Derham, comparaîtront jeudi prochain devant le juge d’instruction en charge des délits financiers près la cour d’appel de Marrakech. Elles sont poursuivies pour « des...

Un Marocain en prison pour blasphème contre le prophète Mohammad

Trois mois de prison. C’est le verdict de la justice contre le fonctionnaire qui a publié une série de caricatures sur son compte Facebook dans lesquels il insinuait que le prophète Mohammad souffrait de problèmes...

Fatiha en prison, fin de l’umpunité pour les vidéos « rutini al yawmi » ?

La blogueuse Fatiha « ma routine quotidienne » et son mari ont été arrêtés et placés en «  détention provisoire  » pour atteinte à la morale et à la pudeur. Ils comparaitront le mercredi 12 octobre devant le tribunal de première instance de...

Belgique : du nouveau dans l’affaire Noura Firoud

Le procès en appel de la combattante de l’État islamique revenue de Syrie en Belgique, Noura Firoud, veuve de l’un des fondateurs de Sharia4Belgium a été reporté au 6 mai prochain. C’est la décision qui vient d’être prise par le tribunal correctionnel de...