Un Espagnol risque 3 ans de prison pour exploitation d’un Marocain

6 juillet 2021 - 10h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le procès d’un Espagnol, poursuivi pour exploitation d’un ouvrier marocain et crime présumé contre les droits des travailleurs, doit s’ouvrir ce mercredi 7 juillet au tribunal provincial de Ciudad Real. Il risque trois ans de prison pour l’avoir exploité pendant trois ans dans sa ferme à Socuéllamos.

Les faits se sont produits entre 2016 et 2018. Le propriétaire d’une ferme agricole a convenu avec le Marocain de l’employer pour la récolte des melons et a accepté de lui donner en échange de cette prestation, de la nourriture, du tabac et de la bière et un billet de 10 ou 20 euros. Selon l’acte d’accusation du parquet, MEA, sans contrat de travail et sans salaire, est resté à son service pendant trois ans. Au cours de cette période, il n’avait pas droit à des pauses hebdomadaires, ni à des vacances et à d’autres avantages liés au travail.

À lire : Espagne : des entrepreneurs arrêtés pour exploitation de Marocains

L’exploitant agricole a aussi convenu avec le Marocain que les bénéfices issus de la vente de melons pour les campagnes 2017 et 2018, seraient équitablement répartis entre eux. Ainsi, pour éviter tout vol de melons, MEA devait aussi effectuer des tâches supplémentaires de surveillance et de contrôle du produit dans les champs pendant toute la période de production qui dure environ deux ans. Mais lorsque le prévenu a fini de vendre ses melons au titre des campagnes 2017 et 2018, il n’a plus respecté son contrat de partager à parts égales les bénéfices.

Pour tous ces faits, le parquet a requis contre le l’Espagnol trois ans de prison pour un crime présumé contre les droits des travailleurs, une amende et une indemnisation de la victime à hauteur de 40 000 euros.

Sujets associés : Espagne - Procès

Aller plus loin

Espagne : un entrepreneur marocain arrêté pour exploitation de migrants

La police nationale a arrêté un homme d’affaires marocain de 38 ans à Alcoy (Alicante), accusé d’avoir exploité ses ouvriers dans une usine de recyclage de vêtements. Il sera...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Melilla : un entrepreneur condamné pour exploitation d’un mineur marocain

La police espagnole a arrêté le patron d’une entreprise spécialisée dans la livraison de nourriture et des produits d’entretien, pour des crimes présumés d’exploitation par le...

Une fille marocaine exploitée durant 3 ans à Melilla, les responsables arrêtés

La police espagnole a arrêté quatre personnes à Melilla pour exploitation par le travail d’une fille Marocaine en situation irrégulière en Espagne. La jeune fille a été forcée...

Ces articles devraient vous intéresser :