France : des écoliers de 10 ans interpellés pour menace et apologie de terrorisme

8 novembre 2020 - 07h40 - France - Ecrit par : I.L

Quatre écoliers de CM2 d’une école d’Albertville ont été interpellés et entendus par le procureur. Il leur est reproché d’avoir tenu des propos relevant de l’apologie du terrorisme.

Les faits se sont déroulés le lundi 2 novembre dernier lorsque les quatre jeunes élèves, lors d’une séance pédagogique sur la liberté pédagogique ont commenté l’affaire de Samuel Paty, le professeur d’histoire-géographie décapité. Selon le procureur de Chambéry, Pierre-Yves Michau, les mis en cause, trois garçons et une fille ont tenu des propos choquants et ont menacé leur instituteur :“le terroriste a bien fait de faire ce qu’il a fait. Toi aussi tu vas mourir”, avaient déclaré les élèves.

Au cours de l’interrogatoire qui a duré plusieurs heures, les trois garçons ont reconnu leur tort et se sont excusés ; rapporte Francebleu. Quant à la fille, elle a été disculpée. En plus des excuses présentées, ces enfants seront suivis durant leur cursus scolaire en collaboration avec le conseil départemental, indique-t-on. Pour le procureur, les familles des mis en cause ne sont pas des radicalisées.

Les familles des écoliers sont musulmanes mais pas radicalisées, insiste le procureur de la République qui précise qu’il y aura également des poursuites au pénal, pour demander des mesures de réparation. Cela pourrait déboucher sur un rappel à la loi et des actions concrètes telles qu’une lettre d’excuse ou une réflexion sur la notion de respect et de violence verbale.

Sur Twitter, le ministère de l’Intérieur a réagi et a justifié la décision à travers une vidéo en arguant que les enfants n’ont subi aucun usage excessif de la force.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Terrorisme - Arrestation

Aller plus loin

France : démarrage du procès des trois supposés terroristes dont un Marocain

Deux Français et un Marocain comparaissent depuis lundi devant un tribunal correctionnel spécialisé dans le terrorisme. Ils sont jugés pour «  appartenance à un gang armé dans...

Espagne : trois Marocains pro Daech risquent 6 ans de prison

Le procès des trois Marocains accusés d’endoctrinement sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et YouTube et d’incitation des personnes à rejoindre l’État islamique...

France : un an de prison pour s’être fait passer pour "un musulman radical"

Dans l’affaire du professeur décapité, un jeune homme de 20 ans a été condamné vendredi à un an de prison dont deux mois fermes, pour apologie du terrorisme. Plusieurs chefs...

France : une mosquée recouverte de tags islamophobes

La police a interpellé un homme et une femme âgés de 21 ans qui étaient en train de taguer la mosquée de Pantin, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de vendredi à samedi.

Ces articles devraient vous intéresser :

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...