Lutte contre le terrorisme : Human Rights Watch épingle la France

17 janvier 2021 - 20h00 - France - Ecrit par : G.A

Le dernier bilan sur les droits de l’homme dans le monde publié par Human Rights Watch (HRW) fait état d’une violation flagrante de ces droits en France. Selon HRW, sous le prétexte d’une lutte contre le terrorisme, au lendemain de l’assassinat de Samuel Paty en octobre 2020, le gouvernement s’est laissé aller à des dérives graves.

Le directeur général de l’organisation, Kenneth Roth, a déclaré dans un entretien à l’AFP que les membres de l’organisation sont très « préoccupés par la manière dont le gouvernement français a répondu à la menace terroriste ». Ils dénoncent des actes de violence, et l’erreur que commet le gouvernement français, qui a tendance à assimiler l’islam en général à la menace terroriste. « Si le gouvernement diabolise un croyant quelconque et assimile la croyance à la violence, cela va éloigner les gens de l’État et pousser la religion vers la clandestinité, ce qui est finalement très dangereux », a-t-il prévenu.

L’ONG a également alerté sur les violences policières en France qui sont devenues fréquentes et dirigées contre une certaine catégorie de personnes. Elle mentionne dans son rapport « des contrôles d’identité discriminatoires effectués par la police » qui se sont poursuivis, « y compris lors de l’application des mesures de confinement liées au Covid-19 ». Human Rights Watch « a souligné le fait que la police ciblait les jeunes issus des minorités, y compris des enfants âgés de 12 ans, pour des contrôles d’identité qui impliquent souvent une palpation corporelle intrusive et humiliante ainsi que la fouille des effets personnels », rapporte saphirnews.com

Selon les chiffres de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) relayés par HRW, les actes racistes ont connu une augmentation de près de 57 % par rapport à 2018, les actes antisémites de 27 %, les actes antimusulmans de 54 % et « les autres actes racistes » de 131 %. Même si la France a déclaré faire du respect des droits humains et du droit international humanitaire des priorités essentielles de sa diplomatie, son bilan est « mitigé » selon HRW. Elle « a continué à vendre des armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis malgré le risque qu’elles soient utilisées contre des civils au Yémen » et a « poursuivi son soutien militaire et stratégique inconditionnel au gouvernement du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, malgré le bilan désastreux de ce dernier en matière de droits humains ».

Mais tout n’est pas noir dans le bilan que présente la France. L’ONG HRW souligne que le gouvernement a pris la défense de la Cour pénale internationale (CPI) face aux attaques de l’administration américaine. Elle s’est illustrée positivement au Conseil de sécurité de l’ONU pour que l’aide humanitaire soit acheminée en Syrie. La France a également aidé à enquêter sur « les attaques chimiques commises par les forces gouvernementales syriennes », indique la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - Human Rights Watch (HRW) - Bilan - Islamophobie

Aller plus loin

France : des écoliers de 10 ans interpellés pour menace et apologie de terrorisme

Quatre écoliers de CM2 d’une école d’Albertville ont été interpellés et entendus par le procureur. Il leur est reproché d’avoir tenu des propos relevant de l’apologie du...

Abou Walid Al-Sahraoui tué par l’armée française

L’État islamique au Grand Sahara (EIGS) a perdu son chef. Adnan Abou Walid Al-Sahraoui a été tué lors d’une frappe de la force Barkhane. Alors que l’EIGS parle d’une perte...

Mjid El Guerrab : «  les actes du terrorisme islamiste ne sauraient être mis sur le compte de l’islam  »

Le terrorisme prend des proportions inquiétantes en France. En témoignent les récents attentats survenus dans le pays qui ont meurtri la société dans toutes ses composantes,...

Violences policières et racisme : de nouvelles manifestations attendues ce samedi

De nouvelles manifestations contre le racisme et les violences policières seront organisées ce samedi dans toute la France.

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Racisme envers les musulmans : de nouveaux témoignages accablent Christophe Galtier

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, fait face à de graves accusations de discrimination et de harcèlement moral, avec un procès prévu dans dix jours.