Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

13 décembre 2021 - 10h40 - Ecrit par : A.S

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne servirait à rien de forcer une reprise.

« La toile de fond dans les relations entre l’Espagne et le Maroc reste la même. Même si des rencontres avaient lieu, elles ne signifieraient pas que tout va bien. Je ne souhaiterais pas que ces réunions soient forcées par ceux qui transmettent l’idée de normalisation », a déclaré Echeverría, rappelant que récemment encore, le Maroc a « provoqué » l’Espagne en autorisant des sociétés à installer des fermes piscicoles dans les eaux espagnoles, précisément à Chafarinas.

À lire : Reprise des relations : le Maroc attend la position de l’Espagne sur le Sahara

Pour Echeverría, une éventuelle réouverture des frontières sans une reprise des relations serait vue comme « une précipitation » et non comme un signe d’amélioration. « Il faut un changement d’attitude qui doit d’abord et avant tout venir du Maroc », précise-t-il, ajoutant que « la pandémie est une excuse parfaite, mais la fermeture des frontières de manière échelonnée fait partie de la stratégie marocaine envers Ceuta et Melilla ».

À lire : Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

À la question de savoir s’il y a des pro-marocains à Ceuta, Echeverría répond que « parfois, les gens et les groupes sont pointés du doigt et sont distingués des citoyens espagnols », soulignant par ailleurs que « le Maroc pourrait, s’il ne le fait pas déjà, utiliser ce type de messages pour générer de la méfiance dans certains coins de l’Espagne et de l’UE où la coexistence entre musulmans et autres confessions est exemplaire ».

Tags : Ceuta (Sebta) - Melilla - Espagne

Aller plus loin

Le Maroc veut habilement « annexer » Ceuta et Melilla

Dans son rapport intitulé « Les revendications du Maroc sur Ceuta et Melilla du point de vue de la zone grise », l’Institut de sécurité et de culture, à travers l’Observatoire de...

Le Maroc, une « menace » pour Ceuta et Melilla ?

Le chef d’état-major des armées (JEMAD), l’amiral Teodoro López Calderón, estime que le Maroc n’est pas « une menace » pour Ceuta et Melilla, même s’il mène depuis des années une...

Le Maroc, priorité de l’Espagne en 2022

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, n’a pas réussi à résoudre la crise diplomatique avec le Maroc avant la fin de cette année. Cet objectif reste la...

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de...

Nous vous recommandons

Fouzi Lekjaa promet un accueil royal à l’Équipe d’Algérie à Marrakech

À la veille du match Burkina Faso – Algérie comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 et qui va se jouer le 7 septembre à Marrakech, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) entend réserver un accueil royal aux Algériens, sans tenir...

Maroc : les prix en hausse, détails par produit

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu au mois de juillet une augmentation de 2,2 % par rapport au même mois de l’année dernière.

Maroc : une mère arrêtée pour actes de torture sur sa petite fille

À Salé, les éléments de la police ont procédé à l’arrestation d’une mère de famille à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant une femme de 25 ans en train de torturer sa fille de 6 ans à leur domicile. La vidéo a suscité la colère de nombreux internautes...

Un premier jour de ramadan meurtrier au Maroc

Comme les mois de ramadan précédents, le phénomène “Tramdena” ou “mramden” a marqué le premier jour de jeûne. En tout, 5 personnes ont été tuées dimanche 3 avril dernier à Casablanca, Safi, Marrakech et Sidi...

Maroc : le gouvernement réfléchit à la supression des tests PCR pour les voyageurs

Le Maroc pourrait lever sous peu les tests PCR aux frontières pour les voyageurs arrivant par voie aérienne. Les autorités examinent très sérieusement la question, selon le porte-parole du gouvernement.

Une huile d’olive suspecte saisie à Casablanca

Un dirham la dosette ! C’est à ce prix que deux commerçants arrêtés à Casablanca, vendaient l’huile d’olive jugée suspecte par la Police judiciaire. Une enquête est en cours pour déterminer la qualité de cette huile cédée à prix...

Un groupe chinois de fabrication d’armes s’installe au Maroc

La société chinoise Norinco, spécialisée dans l’industrie de l’armement, a posé ses valises au Maroc en ouvrant une filiale à Rabat.

Huile d’argan : le Maroc tente de protéger son trésor

Le Maroc a décidé de restreindre l’exportation de l’huile d’argan. Par cette mesure qui semble extrême, les autorités veulent protéger un terroir de plus en plus monopolisé par les multinationales de la...

Des systèmes militaires sophistiqués vendus au Maroc

Lors la visite historique du ministre de la Défense israélien Benny Gantz au Maroc, plusieurs accords de vente de systèmes militaires avancés ont été signés entre les deux pays.

Mohammed VI « se poutinise » selon un journal espagnol

Un journaliste espagnol estime que le Maroc est politiquement plus proche de la Russie que de l’UE et de l’Espagne. En témoigne son absence à l’Assemblée générale de l’ONU qui a condamné l’invasion russe en...