Le Maroc, priorité de l’Espagne en 2022

27 décembre 2021 - 18h40 - Ecrit par : A.P

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, n’a pas réussi à résoudre la crise diplomatique avec le Maroc avant la fin de cette année. Cet objectif reste la priorité des priorités en 2022.

Arrivé mi-juillet à la tête de la diplomatie espagnole, en remplacement d’Arancha González Laya emportée par l’affaire Ghali, Albares avait assuré qu’il travaillera dans le sens d’une reprise rapide des relations avec le Maroc. Dans la discrétion, il a réussi à reprendre contact avec les autorités marocaines, fait savoir Europa Press. En témoigne la volonté clairement exprimée du roi Mohammed VI, lors de son discours à l’occasion de la Fête du Trône, d’« inaugurer une nouvelle étape » dans la relation bilatérale avec l’Espagne, basée sur « la confiance, la transparence, le respect mutuel et des engagements ».

À lire : Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Mais dans les faits, l’attitude du Maroc a remis en cause cette volonté de sortir de cette crise inédite, ceci notamment en raison du refus du gouvernement espagnol de reconnaître la marocanité du Sahara. Ces dernières semaines, le Maroc a autorisé une société marocaine à installer une ferme piscicole près des îles Chafarinas, suscitant la réaction rapide et ferme de l’Espagne qui a dénoncé une violation de ses eaux territoriales. Récemment encore, le Maroc a signé un contrat avec la société israélienne Ratio Petroleum Energy pour explorer du pétrole et du gaz sur la côte près de Dakhla, ce qui a inquiété les îles Canaries.

À lire : Contrôles sanitaires : l’Espagne représente « une menace » pour le Maroc

La semaine dernière, le ministère marocain de la Santé a indiqué dans un communiqué que l’Espagne représente une « menace » pour la population marocaine parce qu’elle ne respecte pas de manière « stricte et adéquate » les protocoles sanitaires contre le Covid-19 dans les aéroports, ajoutant que le Maroc ne reprendra pas ses vols avec l’Espagne. Ces accusations ne sont pas « acceptables parce qu’elles n’ont aucun fondement objectif », a réagi le ministre Albares, promettant de mettre toutes les informations sur la situation sanitaire de l’Espagne à la disposition des autorités marocaines.

Au total, les lignes n’ont pas beaucoup bougé. Le ministre Albares n’a toujours pas pu rencontrer son homologue marocain, Nasser Bourita, et l’ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, appelée depuis mai pour des consultations à Rabat, n’a jusque-là pas rejoint son poste.

Tags : Espagne - Diplomatie - Sahara Marocain - Nasser Bourita

Aller plus loin

Contrôles sanitaires : l’Espagne représente « une menace » pour le Maroc

Le Maroc ne reprendra pas les vols avec l’Espagne qui ne respecte pas de manière «  adéquate et stricte  » les protocoles sanitaires contre le Covid-19 lors du processus...

Karima Benyaich, grande absente de la réception du roi Felipe VI

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, était absente à la traditionnelle réception offerte par le roi Felipe VI en l’honneur du corps diplomatique installé dans le...

Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières au deuxième semestre 2022

Les autorités espagnoles estiment que le Maroc ne rouvrira pas ses frontières avec Ceuta et Melilla avant le second semestre 2022. En attendant, elles réfléchissent à comment...

L’Espagne affirme que la crise avec le Maroc est passée

La tension diplomatique entre le Maroc et l’Espagne serait passée, selon le chef de diplomatie espagnole, José Manuel Albares.

Nous vous recommandons

Marrakech : un MRE poignardé à mort par son frère

À Marrakech, un Marocain résidant en Allemagne est mort à son domicile après avoir été poignardé par son propre frère. À l’origine de ce fratricide, un conflit familial sur fond de transferts d’argent.

Mohamed Katir accueilli en héros à Murcia (vidéo)

L’athlète Mohamed Katir, qui a fini huitième de la finale du 5 000 mètres aux Jeux olympiques de Tokyo, a eu droit à des honneurs à son retour à Mula, dans la région de Murcia. Mercredi, il a été applaudi par quelque 500 personnes regroupées à la mairie de la...

Maroc : nouvelle mine de manganèse pour la fabrication de batteries

La société canadienne Elcora veut débuter les opérations d’exploitation minière de manganèse au Maroc avec Gold Lion Resources. Elle a annoncé cette semaine avoir signé un accord qui leur permettra de démarrer au plus vite cette nouvelle...

De plus en plus de Catalans immigrent au Maroc

Le nombre de résidents catalans au Maroc a augmenté entre 10 et 15 % depuis le début de cette année par rapport à 2021, selon les données de l’Institut statistique de Catalogne (Idescat).

L’Espagne demande aux Marocains de renoncer à leur nationalité marocaine

Plusieurs Espagnols d’origine marocaine résidant à Londres rencontrent des difficultés pour renouveler leurs passeports. Le consulat espagnol à Londres leur demande un document prouvant qu’ils ont renoncé à leur nationalité...

Maroc-Algérie : le match se jouera à guichets fermés

L’équipe nationale A’ s’apprête à affronter son homologue algérienne, samedi en quarts de finale de la coupe arabe FIFA dans un stade archi-comble. Tous les billets du match se sont écoulés en quelques...

Réouverture des frontières : les patrons de Melilla expriment des craintes

Comment vont s’opérer le trafic de marchandises et les contrôles sanitaires après la réouverture des frontières de Sebta et Melilla prévue le mardi 17 mai prochain ? C’est la grosse préoccupation des entrepreneurs de Melilla qui demandent à la délégation...

Mohammed VI salue l’« excellente » qualité des relations entre le Maroc et l’Espagne

Le roi Mohammed VI s’est dit satisfait des « solides liens d’amitié » entre le Maroc et l’Espagne, des relations qu’il souhaite voir renforcées dans le « respect mutuel  ».

Ismail Ben Otmane, major des écrits au concours d’entrée 2022 à HEC

Ismail Ben Otmane, élève en prépa ECT à Notre-Dame du Grandchamp, a terminé major des écrits au concours d’entrée 2022 à HEC. Le jeune Marocain de 20 ans se confie sur son parcours, sa méthode de travail et sa réaction face aux...

Une actrice mexicaine raconte son arrestation par la police marocaine

L’actrice mexicaine Mariana Echeverria a révélé sur son compte Instagram qu’elle et son mari ont été arrêtés par la police puis libérés lors de leur séjour au Maroc.