L’Espagne juge « inacceptables » les accusations du Maroc

22 décembre 2021 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a qualifié mardi d’« inacceptables » les accusations du Maroc relatives au non-respect par l’Espagne des protocoles sanitaires dans les aéroports avant l’embarquement des passagers.

Dans un communiqué publié lundi, le ministère marocain de la Santé a indiqué que l’Espagne ne respecte pas de manière « stricte » les contrôles sanitaires dans les aéroports et représente une « menace » pour la population marocaine. Il a ajouté que plusieurs cas positifs de Covid-19 ont été déjà détectés en provenance d’Espagne sur des vols privés, et que pour cette raison, le Maroc ne reprendra pas ses vols avec l’Espagne.

À lire : Contrôles sanitaires : l’Espagne représente « une menace » pour le Maroc

En réaction, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré que ces accusations ne sont pas « acceptables » pour l’Espagne parce qu’elles ne « reflètent pas la réalité ». Ces accusations ne sont « fondées sur aucune base objective » d’autant que l’Espagne a déjà vacciné 89,7 % de sa population âgée de plus de 12 ans », a-t-il précisé, ajoutant que « l’Espagne, comme tout le monde le sait, respecte toutes les normes internationales les plus exigeantes en matière de lutte contre le Covid-19 ».

Le ministre des Affaires étrangères a annoncé qu’il mettra les données officielles sur la situation sanitaire en Espagne à la disposition des autorités marocaines.

Sujets associés : Espagne - Diplomatie - Santé - Ministère de la Santé

Aller plus loin

L’Espagne attend toujours l’ambassadeur marocain

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a refusé mercredi de commenter la décision du Maroc de ne pas nommer d’ambassadeur en Espagne ou en Allemagne, deux pays avec...

L’Espagne affirme que la crise avec le Maroc est passée

La tension diplomatique entre le Maroc et l’Espagne serait passée, selon le chef de diplomatie espagnole, José Manuel Albares.

Contrôles sanitaires : l’Espagne représente « une menace » pour le Maroc

Le Maroc ne reprendra pas les vols avec l’Espagne qui ne respecte pas de manière «  adéquate et stricte  » les protocoles sanitaires contre le Covid-19 lors du processus...

Le Maroc, priorité de l’Espagne en 2022

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, n’a pas réussi à résoudre la crise diplomatique avec le Maroc avant la fin de cette année. Cet objectif reste...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.