Le Maroc, une « menace » pour Ceuta et Melilla ?

1er décembre 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le chef d’état-major des armées (JEMAD), l’amiral Teodoro López Calderón, estime que le Maroc n’est pas « une menace » pour Ceuta et Melilla, même s’il mène depuis des années une politique de blocus contre les deux enclaves.

Selon le chef des Forces armées, le Maroc est plus préoccupé actuellement par l’Algérie, son principal « rival » qui soutient le Front Polisario dans le conflit au Sahara, que par une éventuelle annexion de Ceuta et Melilla. Pour lui, le renforcement continu de l’armée marocaine observé ces dernières années ne saurait être considéré comme une « menace » pour Ceuta et Melilla.

À lire : Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

L’amiral López Calderón soutient que le Maroc n’a jamais manifesté sa volonté d’annexer les deux villes autonomes par la force, précisant que l’Espagne dispose de plusieurs moyens de pression et de dissuasion en dehors de l’armée. Dans le contexte géopolitique actuel, une telle action impactera nécessairement l’économie, la politique, la diplomatie, souligne-t-il.

À lire : Ceuta et Melilla ne sont pas menacées par le Maroc

Le rapport de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, intitulé « Les revendications du Maroc sur Ceuta et Melilla » et publié lundi, relève que les mesures prises ces dernières années par le Maroc contre l’Espagne, visent en réalité les deux villes autonomes. Selon les experts, auteurs dudit rapport, le Maroc serait en train de déployer une stratégie hybride pour asseoir définitivement sa souveraineté dans les deux enclaves, sans recourir à la force armée.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Ceuta veut une frontière « contrôlée » et « efficace » avec le Maroc

Le président de Ceuta, Juan Vivas, souhaite que la frontière avec le Maroc soit renforcée afin de permettre un « contrôle efficace » du flux migratoire dans la ville.

L’Espagne répond à la présence de drones marocains près de Ceuta et Melilla

Le gouvernement de Pedro Sanchez a mis fin à la polémique sur l’installation de drones par le Maroc aux frontières avec Ceuta et Melilla, soulignant que « chaque pays est...

Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne...

Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

La plupart des mesures prises par le Maroc ces dernières années contre l’Espagne, visent en réalité Ceuta et Melilla. Selon certains experts espagnols, le royaume serait en...

Ces articles devraient vous intéresser :