Le rapprochement israélo-marocain préoccupe l’Espagne

5 décembre 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Le service de renseignement espagnol met en garde contre le rapprochement entre le Maroc et Israël. Ces derniers ont récemment signé un accord pour la construction d’une base militaire à proximité des villes de Ceuta et de Melilla.

Dans un rapport intitulé « Nuage rouge sur le ciel de Madrid », les services secrets espagnols mettent en garde contre le rapprochement entre le Maroc et Israël, qui constitue, « un véritable danger pour l’Espagne et toute la région », rapporte l’agence de presse Sama. Selon eux, l’accord de défense avec Israël fera du royaume une grande puissance régionale sur le littoral méditerranéen, car il lui permettra de se doter d’équipements militaires de haute technologie.

À lire : Le Maroc, une « menace » pour Ceuta et Melilla ?

L’Espagne est préoccupée par cet accord, car il stipule l’établissement d’une base militaire au Maroc, près des villes de Ceuta et Melilla. Les avis sont partagés sur la question. L’amiral général espagnol Teodoro López Calderón pense que le Maroc ne représente pas un danger pour ces deux villes espagnoles. Il a déclaré que le Maroc est actuellement en concurrence avec l’Algérie sur le « problème le plus dangereux » — le Front Polisario. D’où, l’accumulation récente d’armes par le Maroc. Mais cela ne pose « aucun problème dangereux » pour l’Espagne ou Sebta et Melilla, est-il convaincu.

À lire : Maroc-Israël : l’Algérie réagit à la coopération militaire

Le professeur Hussni Al-Obeidi pense le contraire. Selon lui, la construction d’une base militaire à proximité des villes de Ceuta et de Melilla pourrait déclencher une course aux armements dans la région.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Israël - Melilla - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Le Maroc veut utiliser des missiles israéliens pour contrôler le détroit

Le Maroc envisage de déployer des missiles israéliens Rafael dans les régions de Tanger et de Nador pour mieux contrôler le détroit de Gibraltar. Ceci, en réponse à la décision...

Le Maroc, une « menace » pour Ceuta et Melilla ?

Le chef d’état-major des armées (JEMAD), l’amiral Teodoro López Calderón, estime que le Maroc n’est pas « une menace » pour Ceuta et Melilla, même s’il mène depuis des années...

L’espagnolité de Melilla « n’est pas négociable »

Réagissant après la publication, lundi, du rapport de l’Observatoire de Ceuta et Melilla sur « les prétentions du Maroc » sur les deux enclaves, le président du gouvernement de...

Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

La plupart des mesures prises par le Maroc ces dernières années contre l’Espagne, visent en réalité Ceuta et Melilla. Selon certains experts espagnols, le royaume serait en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

Le Maroc et Israël renforcent leur coopération juridique

Le Maroc et Israël ont signé mardi à Rabat un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine juridique.

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Lutte : le Maroc et Israël renforcent leur coopération

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) et le Comité olympique d’Israël ont signé, mardi, un accord pour consolider leur coopération bilatérale couvrant tous les domaines de cette discipline sportive.

Le Maroc participera à un tournoi de lutte en Israël

L’équipe marocaine de lutte prendra part en Israël au tournoi de Beer Sheva, prévu les 25 et 26 août prochain. Une participation qui matérialise le dynamisme de la coopération sportive entre les deux pays.