Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

7 décembre 2021 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de son caractère sanitaire (lutte contre le Covid-19) avancé il y a environ deux ans, cache « un problème diplomatique et politique » entre l’Espagne et le royaume.

Dans une déclaration à la presse, la députée PP à l’Assemblée, Fadela Mohatar, a rappelé que le Maroc avait déjà fermé unilatéralement son poste douanier à Melilla le 1ᵉʳ août 2018, avant de fermer un an et demi plus tard, en mars 2020, ses frontières avec la ville autonome pour raison de crise sanitaire, fait savoir Europa Press.

À lire : Le Parti populaire veut une reprise rapide des relations avec le Maroc

« La fermeture de la frontière est motivée en arrière-plan par des problèmes diplomatiques et politiques. Cette situation affecte durement tous les citoyens de Melilla qui s’inquiètent de la durée de la mesure et ne sachant pas à quel moment elle prendra fin », a-t-elle indiqué.

La parlementaire du PP, consciente de « l’impact socio-économique que cela a eu des deux côtés de la frontière », estime qu’il « ne serait pas logique de rouvrir les frontières dans les circonstances actuelles ». Elle propose plutôt de la « flexibilité pour permettre aux habitants des zones frontalières de circuler librement, mais en aucun cas comme c’était le cas avant la fermeture des frontières, sans aucun filtre ou contrôle ».

Sujets associés : Melilla - Ceuta (Sebta) - Diplomatie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Parti populaire invite Sanchez à reprendre la coopération avec le Maroc

Le leader du Parti populaire (PP), Pablo Casado, a appelé mercredi le chef de l’Exécutif espagnol, Pedro Sanchez, à reprendre les relations avec le Maroc après le départ d’Arancha...

Espagne : le Parti populaire soutient le Maroc pour mieux critiquer Pedro Sanchez

Le Parti populaire (PP) a choisi de s’attaquer constamment au gouvernement de Sánchez et de soutenir le Maroc dans la crise ouverte entre les deux pays après l’entrée sur le sol...

Le Parti populaire veut une reprise rapide des relations avec le Maroc

La porte-parole du PP au Congrès, Valentina Martinez, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de rétablir le plus rapidement possible les relations avec le Maroc, un pays...

Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne...

Nous vous recommandons

Melilla

Le parti populaire agacé par un sondage sur la « marocanité » de Ceuta et Melilla

En Espagne, le Parti populaire (PP) a fustigé un sondage sur les villes Ceuta et Melilla, réalisé par le Centre d’investigations sociologiques (CIS). Il demande des «  explications  » au gouvernement de Pedro...

Melilla veut lancer deux liaisons maritimes avec Nador

Le président de l’Autorité portuaire de Melilla, Víctor Gamero annonce un projet de deux liaisons maritimes devant desservir le port de Beni Nsar à Nador. La compagnie maritime qui sera retenue assurera séparément le transport des marchandises et des...

Réaction de Najat Vallaud-Belkacem sur le drame de Melilla

L’ancienne ministre française de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem, fraîchement élue présidente de l’association France terre d’asile, a réagi au drame de Mélilla qui a fait 37 morts.

Melilla veut la « réciprocité » dans le trafic de marchandises avec le Maroc

Le secrétaire général du Parti populaire (PP) de Melilla, Miguel Marín, a insisté lundi sur la nécessaire « réciprocité » dans le trafic de marchandises par les frontières terrestres de Sebta et Melilla avec le...

Contrebande à Sebta et Melilla : le Maroc perdait 1 milliard d’euros par an

Le gouvernement marocain a fait part dimanche de l’ouverture des points de passage de Sebta et Melilla à compter de demain, mardi, mais sous mais sous certaines conditions, notamment la fin de la...

Ceuta (Sebta)

Sebta : saisie de 600 kilos de haschisch marocain

La Garde civile a intercepté mardi à Punta Almina (Sebta) un bateau d’immatriculation marocaine qui transportait 17 balles de haschich pesant 600 kilos. Les deux membres de l’équipage, des Espagnols, ont été...

Une majorité d’Espagnols considère que le Maroc est une menace

Les Espagnols n’approuvent pas la récente déclaration du Chef du gouvernement marocain sur la marocanité de Sebta et Melilla. 63% des personnes interrogées dans un sondage reconnaissent que le Maroc représente une menace pour la souveraineté de l’Espagne...

Vox exige des sanctions contre le Maroc avant toute reprise des relations

À l’opposé du Parti populaire (PP) qui demande au gouvernement espagnol de rétablir les relations diplomatiques avec le Maroc et d’adopter des mesures pour limiter l’entrée massive de migrants, le parti d’extrême droite Vox réclame des sanctions contre le...

Ceuta : le Médiateur contre le rapatriement de mineurs marocains

Le Médiateur a demandé vendredi au ministère de l’Intérieur de suspendre l’opération de rapatriement au Maroc des mineurs non accompagnés de Ceuta. L’institution a été saisie de plusieurs plaintes émanant d’ONG de défense des droits des enfants qui dénoncent le...

Le Maroc veut asphyxier Melilla et Sebta

Les nombreux projets de développement lancés par le roi Mohammed VI dans le Nord du Maroc pourraient à terme étouffer économiquement les villes de Sebta et Melilla.

Diplomatie

Youssef Amrani nommé ambassadeur du Royaume auprès de l’UE

Le roi Mohammed VI a nommé dimanche Youssef Amrani ambassadeur du Royaume auprès de l’Union européenne (UE).

L’Espagne veut construire une relation « solide » avec le Maroc

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a réitéré que l’Espagne et le Maroc travaillent progressivement à construire une « relation du XXIe siècle », soulignant que le plus important, c’est le « résultat final...

Rupture avec le Maroc : l’Algérie "veut montrer qu’elle est de retour sur la scène internationale"

La chercheuse Isabelle Werenfels de l’Institut allemand des affaires internationales et de sécurité (SWP) estime que « l’Algérie veut montrer » à travers sa décision de couper les ponts avec le Maroc « qu’elle est de retour sur la scène internationale...

L’Allemagne met en garde ses ressortissants en déplacement au Maroc

L’ambassade d’Allemagne à Rabat a affirmé que le « Maroc refuse de fournir des services à ses ressortissants. Par conséquent, elle dit qu’elle ne peut que leur apporter un « soutien consulaire limité ». Depuis le 1ᵉʳ mars, le royaume a coupé ses relations avec...

La Tunisie exclut le Maroc du Maghreb arabe

Rached Ghannouchi, président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), également leader du parti islamiste Ennahdha a appelé à une Union du Maghreb à trois qui devrait être composée de la Libye, l’Algérie et de la Tunisie. Cette proposition qui exclut...