Le Parti populaire veut une reprise rapide des relations avec le Maroc

26 juillet 2021 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La porte-parole du PP au Congrès, Valentina Martinez, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de rétablir le plus rapidement possible les relations avec le Maroc, un pays voisin « stratégique » en matière de sécurité et de lutte contre l’immigration.

La députée demande au gouvernement de reprendre rapidement la coopération avec le Maroc, face aux assauts de migrants enregistrés la semaine dernière au niveau des frontières de Melilla. Plus de 200 migrants d’origine subsaharienne sont entrés jeudi dans la ville autonome et 150 autres ont été refoulés vendredi par les forces de sécurité marocaines alors qu’ils tentaient de traverser la clôture.

À lire : Le Parti populaire invite Sanchez à reprendre la coopération avec le Maroc

Selon Martinez, le nouveau ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, n’a fait « aucun effort pour tenter de rétablir » les relations avec Rabat depuis deux semaines qu’il a pris la tête du Département. Pourtant, lors de sa prise de fonction, il a déclaré que le Maroc est un pays « ami » et que le rétablissement des relations sera l’une de ses priorités. « Nous espérions qu’il se mettrait au travail dès la première semaine. Mais non », a déploré la députée du PP, reprochant à Albares de vouloir « partir en vacances » en août alors que cette question brûlante n’est toujours pas réglée.

À lire : Le Parti populaire souhaite un rapide rétablissement des relations entre Rabat et Madrid

La députée avait proposé à la commission des Affaires étrangères du Congrès de convoquer une session extraordinaire afin que le nouveau ministre Albares explique comment il entend concrètement rétablir les relations avec le Maroc. Selon elle, les relations avec Rabat « se sont détériorées bien avant » l’accueil de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, en Espagne, rappelant que tout a commencé par la suspension « sine die » par le Maroc de la réunion de haut niveau.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Coopération - Diplomatie

Aller plus loin

Le Parti populaire souhaite un rapide rétablissement des relations entre Rabat et Madrid

Préoccupé par les tensions entre le Maroc et l’Espagne, le Parti Populaire (PP) espagnol souhaite que Madrid reprenne « le plus tôt possible » ses relations avec Rabat.

Sahara : le PP et le parti socialiste espagnol soutiennent le plan marocain

Le Parti populaire (PP) et le parti socialiste espagnol (PSOE) ont voté contre la proposition de ERC et EH Bildu, soutenue par Podemos, de revenir à la position traditionnelle...

Le ministre de l’Intérieur espagnol vante la coopération avec le Maroc

La coopération avec le Maroc en matière d’immigration est « réelle et efficace » et les deux pays sont en contact permanent pour améliorer la protection au niveau des...

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.