Le Maroc ne reconnaît plus les frontières de Sebta et Melilla

26 janvier 2022 - 20h00 - Ecrit par : A.S

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a pris mardi un arrêté pour remplacer le mot « frontière » par celui de « bab » (porte en arabe) sur les enseignes des deux postes de police à Ceuta et Melilla.

Les deux commissariats de police du Maroc situés aux frontières avec Ceuta et Melilla, ont été instruits par le directeur général de la DGSN, Abdellatif Hammouchi, d’effacer le mot « frontière » sur tous les immeubles marocains proches des deux villes autonomes, fait savoir El Español, précisant que ce faisant, le Maroc indique clairement à l’Espagne qu’il revendique ces territoires « occupés ».

Une photo montrant des individus en train de coller l’inscription « Ceuta occupée » en arabe et en français sur un panneau de signalisation à l’entrée de la ville autonome, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Des sources proches de la monarchie marocaine considèrent la mesure comme « une bonne avancée », au milieu de cette « crise persistante entre l’Espagne et le Maroc ».

À lire : Le Maroc veut habilement « annexer » Ceuta et Melilla

Par ailleurs, les agents qui travaillaient aux postes frontières, et qui ont été affectés aux aéroports et aux ports maritimes depuis la fermeture des frontières avec Ceuta et Melilla le 13 mars 2020, s’apprêtent à rejoindre leurs postes d’ici fin février, croit savoir la même source, ajoutant que grâce à ces démarches, « les citoyens marocains et résidents au Maroc pourront accéder aux deux enclaves sans subir les formalités ». Mais l’entrée au Maroc via Ceuta et Melilla restera interdite pour les Espagnols et les étrangers, souligne-t-on.

Cette mesure intervient après que le Maroc a repris ses relations avec l’Allemagne et que son ambassadrice, Zohour Alaoui, est retournée à Berlin. Pendant ce temps, Karima Benyaich, ambassadrice du Maroc à Madrid, rappelée à Rabat depuis mai pour des consultations, n’a toujours pas rejoint son poste. Le Maroc attend que l’Espagne revoie sa position sur le Sahara avant de rétablir les relations. Une exigence réitérée cette semaine par Mustapha Baitas. « L’Espagne a exprimé son ambition, mais pour que cette ambition se concrétise, nous avons besoin de beaucoup de clarté », a-t-il affirmé.

Tags : Ceuta (Sebta) - Melilla - Espagne

Aller plus loin

Espagne : tous les adultes marocains ont quitté Ceuta

La quasi-totalité des adultes marocains ayant participé à la vague migratoire en mai dernier ont quitté Ceuta pour le Maroc, selon les autorités...

Boudée par le Maroc, Melilla se tourne vers l’Algérie

Le port de Melilla se prépare à effectuer une mission en Algérie pour établir des liens commerciaux avec ce pays afin de limiter les effets pervers de la fermeture prolongée des...

Le Maroc, une « menace » pour Ceuta et Melilla ?

Le chef d’état-major des armées (JEMAD), l’amiral Teodoro López Calderón, estime que le Maroc n’est pas « une menace » pour Ceuta et Melilla, même s’il mène depuis des années une...

Sebta veut réduire sa dépendance au Maroc

La ville de Sebta ambitionne de changer de modèle économique pour s’orienter vers l’Europe. Avec la disparition du commerce de contrebande avec le Maroc, les habitants veulent...

Nous vous recommandons

Le FC Séville s’inquiète de l’état de santé de Yassine Bounou

Blessé lors du match retour entre le Maroc et la République démocratique du Congo, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, Yassine Bounou risque de ne pas se rétablir avant le match décisif entre le FC Séville et le FC Barcelone en...

Maroc : les tests PCR moins chers

Le ministère de la Santé, le Syndicat des médecins biologistes, et d’autres parties prenantes s’activent pour le plafonnement et la réduction des prix de tests PCR et des tests rapides de Covid-19 jugés élevés. Un arrêté ministériel sera pris dans ce sens...

Thomas Tuchel parle de la blessure de Ziyech

Alors que les fans de Chelsea s’inquiètent de l’absence de Hakim Ziyech, l’entraîneur allemand Thomas Tuchel a donné quelques précisions sur la gravité de la blessure et la durée de l’absence du joueur...

La Mamounia, meilleur hôtel au monde

L’hôtel La Mamounia de Marrakech vient en tête des 30 meilleurs hôtels au monde, selon un classement de la Global Gold List 2022.

La crise entre le Maroc et l’Espagne s’exacerbe

Le Maroc accuse l’Espagne de ne pas respecter les contrôles sanitaires dans les aéroports et de représenter une «  menace  » pour la population marocaine. Serait-ce le début d’une nouvelle crise entre les deux pays ...

Choisir sa nationalité sportive : un choix déchirant pour les binationaux

Le changement de nationalité sportive est un déchirement pour tous les sportifs. À l’instar de nombreux joueurs marocains ayant la double nationalité, qui se sont retrouvés devant l’obligation de choisir un pays au détriment de l’autre, de nombreux joueurs...

Atterrissage d’urgence d’un avion à Casablanca

Un vol de la compagnie Iberia au départ de Madrid à destination de Dakar, a dû effectuer un atterrissage d’urgence à Casablanca, en raison d’un jeune homme d’origine subsaharienne, ivre et agressif, qui n’arrêtait pas de gêner l’équipage et le reste des...

Casablanca : où en sont les travaux du tramway ?

Les projets de construction de nouvelles lignes de tramway et de busway à Casablanca se sont poursuivis de façon progressive en 2021. Cette année, l’essentiel des travaux sera consacré à la plateforme voie...

Un Algérien recherché par la France arrêté à Casablanca

Un Algérien recherché depuis plus de 10 ans en France a été arrêté dimanche à Casablanca suite à un mandat d’arrêt international diffusé par Interpol.

Marrakech attend toujours l’affluence des grands jours

Quelques jours après la reprise des activités, le tourisme semble toujours en convalescence à Marrakech. Le bilan de la réouverture des frontières reste mitigé dans ce secteur en raison notamment des restrictions sanitaires qui perdurent. Toutefois, les...