L’Espagne répond à la présence de drones marocains près de Ceuta et Melilla

8 février 2022 - 23h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement de Pedro Sanchez a mis fin à la polémique sur l’installation de drones par le Maroc aux frontières avec Ceuta et Melilla, soulignant que « chaque pays est souverain pour gérer ses frontières avec les moyens qu’il juge appropriés ».

L’Exécutif espagnol répondait ainsi à la question d’un sénateur à la Chambre haute. Carles Mulet, qui demandait si les drones installés par le Maroc aux frontières avec Ceuta et Melilla étaient destinés à la surveillance ou à l’attaque. Le parlementaire a aussi voulu savoir si le gouvernement prend les dispositions idoines pour faire face à une éventuelle attaque du Maroc qui a augmenté son budget militaire de 30 %.

À lire : Melilla : bientôt des drones pour contrôler les frontières avec le Maroc

En réponse, le gouvernement a indiqué qu’il travaille à renforcer la coopération avec le Maroc et tient à maintenir « la meilleure relation de voisinage possible » avec ce dernier qui reste « son partenaire stratégique ». Et d’ajouter : « Chaque pays est souverain pour contrôler ses frontières avec les moyens qu’il juge appropriés ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Des drones pour renforcer les frontières de Melilla avec le Maroc

Le ministère de l’Intérieur espagnol a lancé en janvier la commande en urgence de quatre drones à usage militaire pour renforcer la sécurité au niveau des frontières à Ceuta et...

Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

La plupart des mesures prises par le Maroc ces dernières années contre l’Espagne, visent en réalité Ceuta et Melilla. Selon certains experts espagnols, le royaume serait en...

L’Espagne « agira avec fermeté » face aux menaces marocaines

Le gouvernement espagnol a assuré qu’« il agira avec fermeté » si l’intégrité territoriale de l’Espagne est violée par le Maroc qui a annoncé le déploiement de systèmes...

Espagne : un sénateur dénonce la vente « massive » d’armes au Maroc depuis 1991

Le sénateur de Compromis, Carles Mulet, reproche au gouvernement de Pedro Sanchez d’avoir continué à fournir des armes « de manière massive » au Maroc après le cessez-le-feu...

Ces articles devraient vous intéresser :