L’Espagne « agira avec fermeté » face aux menaces marocaines

24 février 2022 - 11h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le gouvernement espagnol a assuré qu’« il agira avec fermeté » si l’intégrité territoriale de l’Espagne est violée par le Maroc qui a annoncé le déploiement de systèmes anti-aériens à Tanger et Nador, près de Ceuta et Melilla.

Le journal El Español indiquait dans son édition du 12 décembre que « Rabat déploiera des missiles anti-aériens comme le Dôme de fer israélien dans le détroit, en réponse au renfort militaire espagnol dans les cinq territoires d’Afrique du Nord à savoir : les villes autonomes de Ceuta et Melilla, le rocher de Vélez de la Gomera, le rocher d’Al Hoceima et les îles Chafarinas ».

Plusieurs députés de Vox ont interpelé le gouvernement espagnol à ce sujet à travers une question parlementaire. Plus précisément, ils ont demandé si le gouvernement est informé de la situation et si oui, quelles mesures il entend adopter pour protéger l’intégrité du territoire espagnol.

À lire : L’Espagne répond à la présence de drones marocains près de Ceuta et Melilla

Dans sa réponse écrite à laquelle El Confidencial Digital a eu accès, le gouvernement a souligné qu’il « défendra l’intégrité territoriale de l’Espagne et agira avec fermeté en cas de violation ». Ces mots choisis par le ministère des Affaires étrangères qui a sans doute rédigé la réponse du gouvernement à la question de Vox, contrastent avec les termes politiquement corrects et diplomatiques utilisés dans d’autres réponses sur des questions similaires où l’Exécutif se limitait à préciser qu’il travaille à « maintenir la meilleure relation de voisinage possible avec le Maroc, un partenaire stratégique ».

Le Maroc a acquis récemment douze drones turcs, en plus de ceux qu’il a déjà achetés auprès des États-Unis et d’Israël. En décembre, le Maroc a acquis le système de défense aérienne chinois FD-2000B, plus performant que le Sky Dragon 50 dont il disposait depuis des années. Et cette semaine, il a été annoncé l’achat par le Maroc du système israélien Barak MX, capable de neutraliser des menaces aériennes dans un rayon de 150 kilomètres.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Nador - Tanger - Ceuta (Sebta) - Melilla - Défense - Armement

Aller plus loin

Général espagnol : « il faut être prêt en cas de conflit avec le Maroc »

Le général Fernando Alejandre Martínez, ancien chef d’état-major des armées, estime que le Maroc ne représente pas actuellement une menace directe pour l’Espagne et dénonce la...

Le Maroc renforce son système de défense aérienne

Le Maroc vient de renforcer son système de défense aérienne avec l’acquisition de missiles chinois à longue portée et des hélicoptères Apache (USA). Il pourrait également signer...

Le Maroc réceptionne le système de défense aérienne FD-2000B

Le Maroc a réceptionné, sur sa base militaire située près de la ville de Sidi Yahya El Gharb, le premier lot du système de défense aérienne à longue portée FD-2000B acquis...

Le Maroc achète le système de défense israélien «  Dôme de fer  »

Le Maroc vient d’acquérir au profit des Forces armées royales, le système israélien Skylock Dome, conçu pour détecter et neutraliser les drones non autorisés.

Ces articles devraient vous intéresser :

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Qatar reconnaissant envers le Maroc

Le Maroc apporte son expertise et son savoir-faire en matière de sécurité au Qatar, pays organisateur de la prochaine coupe du monde. Une aide très appréciée par Doha.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.