Faible probabilité d’un conflit entre le Maroc et l’Espagne

15 mars 2022 - 21h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un expert de l’islam et du monde arabe considère que l’ouverture d’un conflit armé entre le Maroc et l’Espagne est peu probable.

L’ancien chef d’état-major des armées, Fernando Alejandre, a déclaré récemment que le Maroc ne représente pas une menace directe pour l’Espagne, mais que le pays devrait se préparer pour parer à toute éventuelle attaque marocaine. José Ángel Cadelo, expert de l’islam et du monde arabe estime pour sa part que Rabat n’a pas de raisons sérieuses d’ouvrir un conflit armé avec l’Espagne et qu’il ne fera rien sans « l’approbation expresse de Washington ».

Pour l’expert, le Maroc a modernisé et renforcé son armée pour se préparer pour un éventuel conflit avec l’Algérie ou le Front Polisario, tous deux fortement soutenus par la Russie, mais pas pour attaquer l’Espagne, un pays européen, membre de l’OTAN.

À lire : L’Espagne « agira avec fermeté » face aux menaces marocaines

« N’oublions pas que les guerres ne sont pas actuellement gagnées par ceux qui ont le plus grand arsenal, mais par ceux qui ont les meilleures alliances internationales et ceux qui ont le pouvoir économique de soutenir un conflit armé qui se prolonge dans le temps », explique-t-il, rappelant par ailleurs que près d’un million de Marocains vivent en Espagne et que le pays reste le premier partenaire commercial du royaume.

« Personne ne va ouvrir le feu dans le détroit de Gibraltar et quiconque dit le contraire en sait peut-être beaucoup sur les stratégies de combat et les techniques de guerre… Mais ne sait presque rien sur la politique internationale ou la diplomatie », a conclu l’expert qui a salué par ailleurs la coopération policière « exemplaire » entre les deux pays en matière de lutte antiterroriste et contre l’immigration clandestine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Défense - Armement

Aller plus loin

Le Maroc a trouvé « l’excuse parfaite » pour fermer ses frontières avec l’Espagne

Le président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE), Enrique Alcoba, estime que la pandémie « a été l’excuse parfaite » pour le Maroc pour atteindre son...

Sebta et Melilla : des experts écartent une attaque militaire marocaine

Deux anciens hauts gradés de l’armée espagnole, l’amiral Juan Rodríguez Garat et le lieutenant-général Francisco Gan Pampols, estiment peu probable une attaque militaire...

L’Espagne va continuer à vendre des armes au Maroc

Le gouvernement espagnol a annoncé son intention de continuer à vendre des armes au Maroc, son « partenaire stratégique », malgré les menaces manifestes de ce dernier contre son...

Pedro Sanchez a coordonné l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Le responsable ayant organisé l’arrivée du leader du Polisario dans le pays, Brahim Ghali, est désormais connu. Il s’agit, selon le juge d’instruction Rafael Lassala, de Pedro...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.