L’espagnolité de Melilla « n’est pas négociable »

1er décembre 2021 - 14h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Réagissant après la publication, lundi, du rapport de l’Observatoire de Ceuta et Melilla sur « les prétentions du Maroc » sur les deux enclaves, le président du gouvernement de Melilla, Eduardo de Castro, a soutenu que l’espagnolité de Melilla « n’est pas négociable ».

« L’espagnolité de la ville n’est pas négociable », a déclaré mardi De Castro, au sujet de la stratégie hybride que serait en train de déployer le Maroc pour annexer Ceuta et Melilla à son territoire, et mentionnée dans le rapport de l’Observatoire de Ceuta et Melilla.

À lire : L’espagnolité de Ceuta et Melilla « est incontestable et non négociable »

Le président du gouvernement de Melilla a ensuite souligné que les relations avec le Maroc « ont toujours évolué en dents de scie, avec des crises qui surviennent de temps en temps, et surtout maintenant que les frontières sont fermées ». Il demande aux autorités espagnoles « d’essayer d’améliorer autant que possible » les relations avec le Maroc, un pays voisin et partenaire qui « le sera pour toujours ».

À lire : Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

De Castro est aussi revenu sur la possibilité d’intégrer Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen, précisant que la question « n’a plus été soulevée ». Mais cette question relève de la diplomatie et le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, l’étudie avec Rabat, assure-t-il, ajoutant que « les solutions à ce type de problème résident essentiellement dans les institutions européennes ».

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Le Maroc, une « menace » pour Ceuta et Melilla ?

Le chef d’état-major des armées (JEMAD), l’amiral Teodoro López Calderón, estime que le Maroc n’est pas « une menace » pour Ceuta et Melilla, même s’il mène depuis des années...

« Melilla n’a jamais été une colonie »

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, salue la « nouvelle étape » de la relation avec le Maroc qui s’ouvre avec la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain...

Melilla : De Castro souhaite une reprise de la coopération avec le Maroc en 2022

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, espère une réouverture de la frontière et une reprise des relations avec le Maroc dès l’année prochaine.

L’Espagne souhaite donner un nouveau statut à Ceuta et Melilla

La ministre des Affaires étrangères, Arancha González-Laya, s’est présentée au Congrès pour exposer l’état des nouvelles relations entre l’Espagne et Gibraltar, un modèle...

Ces articles devraient vous intéresser :