Recherche

Etablissements français au Maroc : le présentiel ne rassure pas les parents d’élèves

© Copyright : DR

7 septembre 2020 - 19h30 - Société

Le choix de la Mission française d’opter pour un mode d’enseignement quasi-présentiel pour la rentrée scolaire ne rassure pas totalement les parents d’élèves du Lycée Lyautey de Casablanca. Dans une pétition, ils exigent des garanties plus rassurantes avant d’envoyer leurs enfants sur les bancs du lycée.

Ainsi, ces derniers, à travers une pétition adressée à la direction de l’établissement, ont demandé : la réduction du nombre d’élèves à moins de 20 par classe ; des cours en demi-journées, afin d’éviter les rassemblements indésirables à la cantine, ainsi que pour soulager les enfants du port du masque toute la journée ; qu’une classe soit réservée entièrement pour chaque groupe dans le but de limiter les déplacements entre les salles ; la mise en place d’une véritable alternative en matière d’enseignement à distance.

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) relevant de l’ambassade française au Maroc avait recommandé le choix du présentiel, en vantant les vertus de l’interaction avec les enseignants et le maintien de liens sociaux et affectifs comme éléments essentiels à l’épanouissement des élèves, tout en exigeant une présence et une implication spécifiques des parents.

Malgré tout cela, il apparaît que ces derniers n’ont pas du tout l’air satisfaits de ce qui leur est proposé tout comme ceux du lycée Descartes de Rabat. Tous ont appelé à une assemblée générale extraordinaire réunissant l’ensemble des parents d’élèves.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Ecole 1337 , France

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact