Des étudiants libériens maltraités par la police marocaine

11 août 2019 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un grand rassemblement des étudiants libériens devant le siège de leur ambassade à Rabat n’a pas été du goût des autorités marocaines qui ont dû utiliser la manière forte pour disperser les manifestants. Ils protestaient contre le retard de décaissement de leurs bourses d’études.

Selon les déclarations des étudiants, la police marocaine aurait fait preuve de rudesse à leur égard. Une information qui a été formellement démentie par le responsable du service de communication au sein de l’Ambassade du Libéria à Rabat.

"La police ne s’est pas déplacée à l’Ambassade du Libéria à Rabat. Elle a suivi de loin le mouvement des étudiants qui ont commencé à perturber les gens dans la rue", a déclaré le responsable libérien.

Il a ajouté que "chaque pays a ses propres moyens de traiter les manifestations publiques", avant de préciser : "A notre connaissance, les étudiants ont quitté l’Ambassade, avant de commencer à entraver la libre circulation des citoyens, obligeant la police à intervenir".

Le responsable de la communication a, par ailleurs, annoncé aux étudiants la réception prochaine des allocations financières, à travers les Ministères des Finances et de l’Enseignement, ajoutant que ceux ayant terminé leurs études n’y auront pas droit.

Sujets associés : Manifestation - Rabat - Etudiants - Libéria

Ces articles devraient vous intéresser :