Les étudiants marocains bloqués en Ukraine se cachent dans des stations de métro

27 février 2022 - 12h40 - Ecrit par : S.A

Craignant pour leur vie, les étudiants marocains bloqués en Ukraine se cachent dans des stations de métro. Trois jours après l’invasion russe, les combats font rage à Kiev et Kharkiv.

La guerre se poursuit entre la Russie et l’Ukraine au grand dam du peuple ukrainien et des étudiants marocains bloqués dans le pays. « Juste avant l’aube jeudi (24 février), nous avons entendu le bruit d’explosions. C’était assourdissant et pétrifiant. C’est à ce moment-là que nous avons su que la guerre avait commencé », a déclaré The New Arab Ayman, un étudiant marocain à Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine. Ses amis et lui ont dû se réfugier dans la station de métro la plus proche avec des centaines d’Ukrainiens et d’étrangers. « Nous nous cachons dans une station de métro à Kharkov. Il y a beaucoup de monde ici. Nous avons peur et nous ne pouvons pas dormir à cause des bruits d’explosion. Le gouvernement marocain doit nous aider », a ajouté Ayamn.

À lire : Les étudiants marocains encore bloqués en Ukraine vivent dans la terreur

Suite à l’enclenchement de l’attaque militaire russe en Ukraine, l’ambassade du Maroc à Kiev a, dans un communiqué en date du 25 février, appelé les citoyens marocains ayant choisi de rester sur le territoire ukrainien à observer les orientations et les mesures de sécurité ordonnées par les autorités ukrainiennes compétentes. Elle leur a aussi conseillé de « ne quitter les lieux de résidence que pour nécessité impérieuse », d’«  être constamment munis de leurs pièces d’identité, et de rester en contact permanent avec l’ambassade et la cellule de crise mise en place ».

À lire : L’incroyable parcours de deux étudiants marocains qui ont quitté l’Ukraine (vidéo)

Les étudiants marocains restés bloqués en Ukraine ne souhaitent qu’une chose : rentrer au Maroc. Mais certains affirment que l’ambassade du royaume à Kiev n’affiche aucune volonté à les aider dans ce sens. « Nous vous avons demandé de partir plus tôt », c’est l’expression que nous entendons chaque fois que nous appelons l’ambassade du Royaume en Ukraine, a déploré Ayoub Kerkachi, un étudiant marocain de la ville occidentale de Lviv. Nous ne sommes pas partis. Maintenant, nous avons besoin d’autres solutions ».

Tags : Ukraine - Russie - Etudiants

Aller plus loin

Les étudiants marocains bloqués en Ukraine victimes d’arnaque

Les étudiants marocains bloqués en Ukraine ont été victimes de chantage et d’arnaque par des intermédiaires véreux censés les aider à passer la frontière et atteindre les pays...

L’incroyable parcours de deux étudiants marocains qui ont quitté l’Ukraine (vidéo)

Mohamed Essrhir et Mehdi Aghfir, deux étudiants marocains en 3e et 5e année de médecine à l’Université nationale de Kharkiv (Ukraine), ont réussi à quitter la ville et le pays avec...

Les étudiants marocains encore bloqués en Ukraine vivent dans la terreur

Après l’invasion russe, 9 000 étudiants marocains encore bloqués en Ukraine vivent dans la terreur. Ils souhaitent rentrer au Maroc, mais ils font face à de nombreuses...

Guerre en Ukraine : de nouvelles instructions pour les Marocains

L’ambassade du Maroc en Ukraine a publié une nouvelle liste d’instructions, de numéros de téléphone et de points de passage possibles que les Marocains peuvent utiliser pour quitter...

Nous vous recommandons

Une escroquerie à 350 000 dirhams à Rabat, des soucis pour un avocat et un officier

Impliqué dans une escroquerie, un avocat du barreau de Rabat, une femme d’affaires qui se faisait passer pour l’épouse d’un haut responsable à la cour des comptes et un ex-officier font face à la justice. Ils sont accusés d’avoir joué un rôle...

L’Europe préoccupée par le risque de guerre entre le Maroc et l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie préoccupent l’Union européenne. Cette dernière se dit d’ailleurs prête à aider l’ONU dans le règlement du conflit au Sahara, un des points de friction entre les deux...

Canada : deux sœurs musulmanes victimes d’une violente attaque raciste

Un homme d’environ 50 ans a attaqué deux sœurs d’une vingtaine d’années portant le voile islamique à Saint-Albert, dans la province d’Alberta, le 23 juin dernier. La police n’a pas, pour l’instant, réussi à l’interpeller. Le suspect est toujours en cavale, et...

Achraf Hakimi de retour à l’Inter Milan ?

L’international marocain Achraf Hakimi pourrait quitter cet été la capitale française et revenir en Série A en Italie, après seulement un an au PSG.

Pays-Bas : 2000 kilos de cocaïne saisie, un Marocain arrêté

La police néerlandaise a intercepté 2000 kilos de cocaïne lors d’une intervention dans un hangar à Voorschoten, à Amsterdam, le 8 décembre dernier. Cinq personnes ont été arrêtées, dont un Marocain âgé de 21...

Décès à 35 ans du combattant de MMA Suliman Abdeselam Mohamed

Le sportif marocain Suliman Abdeselam Mohamed alias Sully Bully est décédé dimanche 19 décembre 2021. Il avait 35 ans.

La course annuelle de Courbevoie rend hommage au Maroc

La troisième édition de « YES WE RUN », la course qui se tient tous les ans à Courbevoie, a connu samedi soir, la présence remarquée du Maroc. Sur tout le parcours, on pouvait voir le drapeau marocain, ainsi que le nom de plusieurs villes...

Sète : le calvaire des passagers du premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc

Mauvais départ pour la compagnie maritime marocaine, Intershipping. Depuis plusieurs jours, les premiers passagers de son premier ferry à destination du Maroc sont bloqués à Sète.

Battu par un Israélien, un kickboxeur marocain refuse de lui serrer la main

Un kickboxeur marocain a refusé de serrer la main à son adversaire israélien, Loai Sakas qui l’a battu en demi-finale du championnat du monde de kickboxing qui s’est déroulé en Turquie. Celui-ci a remporté la médaille d’or dans la catégorie des moins de 75...

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des...