Guerre en Ukraine : le calvaire d’un étudiant marocain qui a réussi à rejoindre la Pologne

28 février 2022 - 13h40 - Ecrit par : A.S

Un étudiant marocain en Ukraine raconte comment avec d’autres compatriotes ils ont pu rejoindre le poste frontalier avec la Pologne, après l’invasion russe.

Aux premières heures de l’invasion russe, « nous nous sommes réveillés à 5 heures du matin au son d’intenses frappes aériennes au large de la ville. J’ai senti la fenêtre sous tension. […] Nous avons décidé de quitter Kharkov en voiture pour un voyage de l’extrême est du pays à l’extrême ouest jusqu’à la ville frontalière de Lviv », a déclaré à une chaîne de télévision marocaine Mohammed, un étudiant marocain à Kharkov, une ville du nord-est de l’Ukraine.

À lire : Les étudiants marocains bloqués en Ukraine se cachent dans des stations de métro

Le jeune homme et ses amis ont parcouru plus de 1200 kilomètres. Le trajet a duré plus longtemps que la moyenne à cause de l’embouteillage. « Nous avons parcouru plus de 200 kilomètres avec une vitesse maximale de 25 kilomètres à l’heure. La route était encombrée de personnes fuyant la guerre, circulant sous des avions militaires », raconte le jeune homme.

Sur le chemin de Lviv, les étudiants marocains ont évité de traverser les grandes villes et ont contourné les barricades, ce qui a rendu leur voyage encore plus long. « Nous avons été arrêtés à plusieurs reprises, la police posant des questions et inspectant notre véhicule à la recherche d’armes et de substances illégales et demandant à voir des pièces d’identité », se souvient Mohammed.

À lire : L’incroyable parcours de deux étudiants marocains qui ont quitté l’Ukraine (vidéo)

Dans la foulée, Mohammed a contacté l’ambassade du Maroc à Kiev. « Nous avons contacté l’ambassade du Maroc en Pologne, ils ont répondu rapidement, et une dame nous a dit que nous n’aurions aucun problème à traverser la Pologne une fois que nous aurons atteint le point de passage frontalier », dit-il. Après un long trajet, lui et ses amis arrivent au niveau de la frontière avec la Pologne où attendait une longue file d’attente. « Les autorités frontalières n’admettent que deux voitures toutes les 20 minutes », a fait savoir l’étudiant marocain.

Tags : Ukraine - Pologne - Etudiants - Russie

Aller plus loin

L’incroyable parcours de deux étudiants marocains qui ont quitté l’Ukraine (vidéo)

Mohamed Essrhir et Mehdi Aghfir, deux étudiants marocains en 3e et 5e année de médecine à l’Université nationale de Kharkiv (Ukraine), ont réussi à quitter la ville et le pays avec...

Les étudiants marocains encore bloqués en Ukraine vivent dans la terreur

Après l’invasion russe, 9 000 étudiants marocains encore bloqués en Ukraine vivent dans la terreur. Ils souhaitent rentrer au Maroc, mais ils font face à de nombreuses...

Guerre en Ukraine : un journaliste marocain soutient la Russie à cause de sa politique homophobe

Le journaliste marocain Rachid Achachi affirme soutenir la guerre en Ukraine et justifie sa position par le fait que la Russie ait adopté une politique homophobe. De quoi...

Des Marocains en Ukraine préfèrent rester en Europe que rentrer au Maroc

Alors que certains étudiants marocains bloqués en Ukraine fuient la guerre et se battent pour rentrer au Maroc, d’autres préfèrent rester en Europe — même illégalement — que...

Nous vous recommandons

Brahim Ghali au sommet UE-UA ? l’Europe veut-elle brouiller ses relations avec le Maroc ?

Brahim Ghali, chef du mouvement indépendantiste Polisario et par ailleurs président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » serait attendu au sixième sommet Union européenne-Union africaine, auquel le Maroc participera également. Son...

La rencontre entre Pedro Sanchez et Brahim Ghali pourrait irriter le Maroc

Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, rencontrera le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, et le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, lors du sommet UE-Afrique qui se tiendra les jeudi et vendredi à...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,2 % au Maroc en septembre, après avoir stagné au mois d’août dernier.

Le Maroc blinde ses frontières avec Ceuta

Afin d’assurer un meilleur contrôle aux frontières avec Ceuta après la crise migratoire de mai, le Maroc a engagé des travaux de renforcement au niveau du Tarajal. Deux nouvelles clôtures sont en cours de...

D’importants gisements de gaz découverts au Maroc

Au Maroc, de grands gisements de gaz naturel ont été découverts au large de Larache. Le plus important est celui découvert par Repsol, entreprise espagnole d’exploration, de production, de transport et de raffinage du pétrole et du gaz...

Fincantieri en négociations avec le Maroc, Naval Group se sent menacé

L’Italien Fincantieri discute avec le Maroc qui souhaite acquérir deux frégates multi-missions. Ces discussions sont vues comme une menace par l’industriel français Naval Group.

Un message de soutien de Amine Harit à Kylian Mbappé

L’international marocain Amine Harit a envoyé un message de soutien au Français Kylian Mbappé qui a raté le tir au but décisif contre la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro 2020, lundi 28 juin.

Gaz : Sound Energy lance les travaux de l’usine de Tendrara

Sound Energy a annoncé le démarrage des travaux de préparation de terrain pour la construction de son usine de liquéfaction à petite échelle de gaz du champ Tendrara.

Vueling lance deux nouvelles liaisons au départ de Paris vers le Maroc

La compagnie Vueling prévoit de lancer pour la toute la première fois deux liaisons aériennes directes au départ de sa base de Paris-Orly vers le Maroc.

Réaction de Romain Saïss après l’élimination du Maroc

Déception et désillusion dans le rang des Lions de l’Atlas après leur défaite (2-1) contre les Pharaons d’Égypte. Le capitaine de la sélection marocaine, Romain Saïss digère difficilement cette élimination, qui selon lui, aurait pu être...