De nouvelles révélations sur l’évacuation du chef du Polisario en Espagne

27 avril 2021 - 09h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

De nouvelles révélations ont été faites sur l’évacuation et l’admission d’urgence du secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, en Espagne le 21 avril dernier.

«  Il est considéré comme acquis que l’arrivée de Ghali en Espagne, dans un aéroport où, en théorie, il pouvait passer inaperçu, et son admission à l’hôpital dans la capitale de La Rioja, ont été négociées au plus haut niveau entre l’Espagne et l’Algérie, le pays qui accueille le front Polisario sur son territoire, notamment dans les camps de Tindouf  », révèle La Razón.

Selon le journal espagnol, l’admission du chef des séparatistes qui a été faite sous fausse identité (Mohamed Benbatouch), avec des documents de voyage falsifiés est une stratégie pour «  ne pas mettre en colère le voisin du Sud, le Maroc, et ne pas mettre en colère les victimes du front Polisario, qui ont formulé plusieurs initiatives juridiques dans les tribunaux espagnols contre Brahim Ghali et d’autres membres du Polisario  ».

Le même média fait par ailleurs savoir que plusieurs organisations, dont l’Association canarienne des victimes du terrorisme (Acavite), des particuliers et d’autres entités, ont intenté des actions en justice à l’encontre du chef du mouvement indépendantiste suite à la confirmation de son admission dans un état très grave à l’hôpital San Pedro de la ville Logroño.

Sujets associés : Espagne - Polisario - Brahim Ghali

Aller plus loin

Encore de nouvelles révélations sur l’évacuation du chef du Polisario en Espagne

L’admission d’urgence du secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, en Espagne, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité...

Les victimes espagnoles du Polisario réclament l’arrestation de Brahim Ghali

L’hospitalisation en Espagne de Brahim Ghali a fait réagir, samedi, les victimes espagnoles des actes de terrorisme perpétrés par le Polisario. À travers un communiqué, ces...

Affaire Brahim Ghali : le Maroc promet des révélations

Fouad Yazough, ambassadeur directeur général des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’étranger est...

Hospitalisation du chef du Polisario : le Maroc demande des explications à l’ambassadeur d’Espagne

Les autorités marocaines voient d’un mauvais œil l’évacuation de Brahim Ghali, "président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)" et secrétaire général du Front...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.