Recherche

Encore de nouvelles révélations sur l’évacuation du chef du Polisario en Espagne

© Copyright : DR

11 mai 2021 - 18h00 - Monde - Par: S.A

L’admission d’urgence du secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, en Espagne, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, continue de défrayer la chronique. Encore de nouvelles révélations.

El Païs revient sur l’hospitalisation du chef des séparatistes et fait de nouvelles révélations. Selon le journal espagnol, le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum avait adressé une demande d’aide à l’Espagne à ce sujet, expliquant que Brahim Ghali est « atteint du Covid-19 et en danger de mort ». Le chef de la diplomatie algérienne s’était rendu à Madrid le 29 mars dernier.

Cette demande avait été examinée au « plus haut niveau » avant d’être accepté « pour des raisons strictement humanitaires », ont confié des sources diplomatiques. Le même journal précise le patron du Front Polisario avait rallié l’Espagne à bord d’un avion médicalisé de la présidence algérienne, et est détenteur d’un passeport diplomatique algérien.

Depuis l’hospitalisation du patron du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, les relations entre l’Espagne et le Maroc sont à nouveau tendues. Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole a entre-temps réaffirmé que les relations entre les deux pays sont des plus «  meilleures  » et que le royaume et la péninsule ibérique ne sont pas que des voisins mais « deux partenaires privilégiés ». Son homologue, Nasser Bourita, lui a dénoncé dénonce la « relation à la carte  » que Madrid entretient avec Rabat.

Mots clés: Espagne , Polisario , Brahim Ghali , Algérie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact