L’Algérie enquête sur l’espion « marocain »

30 mai 2021 - 10h00 - Ecrit par : A.S

Un vent de panique souffle sur les services de renseignement algériens qui recherchent désespérément l’espion qui a divulgué les informations sur l’admission d’urgence de Brahim Ghali, leader du Polisario dans un hôpital de Logroño, en Espagne sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, le 18 avril dernier. Une enquête est en cours.

Lorsque Jeune Afrique a, dans une publication, annoncé l’évacuation du président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » à Logroño, l’Algérie ne s’était pas vraiment inquiétée. Mais lorsque les services de renseignement algériens ont appris que ce sont leurs homologues marocains qui ont fourni ces informations à l’hebdomadaire panafricain, ils sont tétanisés de peur et recherchent désespérément l’espion. Le général Said Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a aussitôt ordonné l’ouverture d’une enquête, rapporte Assahifa English.

D’ores et déjà, les officiers faisant partie intégrante des services de renseignement algériens, ainsi que les personnes les plus importantes impliquées dans les opérations étrangères ont été entendues une à une juste après la fuite des informations sur l’hospitalisation du chef des séparatistes en Espagne. Depuis, les services de renseignement algériens sont limités à un cercle restreint de peur que d’autres informations concernant l’affaire Ghali ou toute autre affaire soient divulguées. Cette situation est à l’origine de tensions entre Said Chengriha et le général-major Noureddine Mokri, directeur général de la Documentation et de la Sécurité extérieure. Ce dernier est d’ailleurs menacé d’être démis de ses fonctions.

Parmi les personnalités visées par l’enquête, Ammar Belhimer, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement algérien. Il est considéré comme un homme capable de révéler des « informations sensibles » à une partie extérieure. Tous les contacts et réunions du responsable au cours des trois derniers mois ont été ainsi revus. Il a été également entendu dans le cadre de cette affaire de fuite de données sur Ghali. Par le passé, Ammar Belhimer était au cœur d’un scandale sexuel. Il avait entretenu des relations avec «  Hind  », l’ex-épouse du consul général de Turquie à Alger, rapporte Maghreb Intelligence. Selon le journal, cette femme dont le rôle est d’étendre l’influence du lobby turc en Algérie avait obtenu des informations sensibles sur le voisin de l’Est.

Alors que l’enquête ouverte en Algérie se poursuit, Fouad Yazough, ambassadeur directeur général des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger promet de nouvelles révélations sur l’affaire Ghali. « Ne soyez pas surpris… Les services marocains sont parmi les plus performants », a dit le responsable, persuadé que « davantage d’éléments seront dévoilés en temps opportun ».

Tags : Espagne - Algérie - Polisario - Enquête - Brahim Ghali

Aller plus loin

Nouvelles révélations sur l’affaire Brahim Ghali

Des révélations publiées dans un journal espagnol tendent à prouver que l’Espagne voulait éviter une crise diplomatique avec le Maroc en envisageant de transférer le leader du...

Affaire Brahim Ghali : le Maroc promet des révélations

Fouad Yazough, ambassadeur directeur général des affaires politiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’étranger est...

De nouvelles révélations sur l’évacuation du chef du Polisario en Espagne

De nouvelles révélations ont été faites sur l’évacuation et l’admission d’urgence du secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, en...

Affaire Brahim Ghali : des révélations accablantes pour le PSOE

Cause principale de la brouille diplomatique entre Madrid et Rabat, l’hospitalisation en catimini du leader du Polisario continue de révéler ses secrets. La presse espagnole fait...

Nous vous recommandons

La France bloque la délivrance du titre de séjour à un Marocain

Houssam Boukhari, 29 ans, étudiant marocain résidant à Pont-à-Mousson, attend depuis deux mois le renouvellement de son titre de séjour « salarié ».

En Ukraine, une étudiante marocaine échappe à un viol

Fuyant la guerre russo-ukrainienne, Doha, étudiante marocaine de 23 ans, a parcouru 1 676 km de Kharkov à Budapest avant de prendre un vol pour Casablanca. Un périple difficile au cours de laquelle elle a échappé à un...

L’Espagne change sa position sur le Sahara

C’est une réaction attendue depuis de longs mois par les autorités marocaines et qui augure sans doute un retour à la normale dans les relations entre le Maroc et l’Espagne. Dans un message envoyé au roi Mohammed VI, Pedro Sánchez affirme que « l’Espagne...

L’Algérie demande aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne

L’Algérie a ordonné à ses agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne. La décision fait suite à l’annonce de la tenue prochaine à Dakhla du premier forum Maroc-Espagne pour promouvoir l’investissement dans cette ville...

Espagne : le prix du gaz a augmenté de 50 % en un mois

Un mois après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, le prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a enregistré une hausse de 50 % en Espagne, atteignant 100 euros/MWh à fin novembre contre 66 euros/MWh un mois...

MRE : réservation obligatoire avant l’entrée au port d’Algesiras

L’Autorité portuaire d’Algésiras a annoncé que les voyageurs qui souhaitent embarquer avec leurs véhicules, dans le cadre de l’Opération Marhaba, devront se munir obligatoirement d’un billet.

Concours : la France ouvre un centre d’épreuves à Rabat

La France informe les candidats au concours de recrutement des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’Éducation nationale qu’un centre d’épreuves a été ouvert, à titre exceptionnel, à...

Ramtane Lamamra accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, réitère les accusations contre le Maroc au sujet de la présumée attaque qui aurait causé la mort de trois routiers algériens.

Maroc : alerte aux morsures de serpents

En prévision de l’été, le ministère de la Santé a présenté, vendredi, une série de recommandations pour prévenir les piqûres de scorpion ou les morsures de serpent.

Casablanca : lourde peine de prison pour l’homme qui a tué le harceleur de son épouse

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a condamné un jeune homme de 27 ans à huit ans de prison ferme pour le meurtre du harceleur de son épouse, un jeune de son quartier âgé 21 ans.