« Excitant mais terrifiant » : les pompiers britanniques au Maroc après le séisme

25 septembre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les pompiers britanniques venus apporter leur aide au Maroc suite au puissant et dévastateur tremblement de terre survenu le 8 septembre racontent avoir relevé l’un des plus grands défis de leur carrière.

Neil Woodmansey, son chien Colin, âgé de six ans, et ses collègues Karl Keuneke, Darren Burchnall et Ben Clarke du Lincolnshire faisaient partie des 60 pompiers de 14 services d’incendie britanniques ayant participé aux opérations de sauvetage après le violent tremblement de terre qui a frappé le Maroc et fait plus de 2 900 morts et plus de 5 000 blessés. Woodmansey raconte à la BBC comment il est arrivé au Maroc : « Une minute, c’est un samedi matin [et] vous avez vos projets – je devais aller boire quelques verres à Lincoln – et l’instant d’après, vous faites vos valises et vous vous envolez pour essayer d’aider le peuple marocain ».

À lire : Une semaine après le séisme au Maroc, un âne retrouvé vivant sous des décombres

« Dès que nous sommes arrivés, nous nous sommes dirigés vers les montagnes et, comme vous pouvez l’imaginer, le voyage a été difficile », a-t-il poursuivi. L’épicentre de la secousse se trouvait dans les montagnes du Haut Atlas, à environ 71 km de Marrakech, et la plupart des zones les plus touchées étaient des villes et des villages isolés. Ses collègues et lui ont pu atteindre les villages touchés après cinq heures en raison des routes bloquées et des « pistes de montagne très étroites ». C’était « excitant mais terrifiant », a admis le pompier britannique. Colin s’est allongé et s’est endormi, mais le reste d’entre nous était un peu sur les nerfs ».

À lire :Les chiens renifleurs, héros méconnus du séisme au Maroc

Son collègue Ben Clarke, basé à la caserne de pompiers de Sleaford, se dit marqué par l’ampleur de la catastrophe. « Dans le service des pompiers, nous nous occupons normalement d’incidents plus petits, comme une maison ou une voiture, alors passer de cela à une ville, un village, une cité, un pays entier touché par le tremblement de terre, c’est probablement l’une des choses les plus importantes que j’ai prises à cœur et cela va rester gravé dans ma mémoire », a-t-il déclaré.

À lire :Disparues dans le séisme au Maroc, deux Britanniques retrouvées vivantes

Même sentiment chez Karl Keuneke basé à la caserne de pompiers de Lincoln South. « Nous avons l’habitude de voir les gens dans les pires moments de leur vie, mais à cette échelle, c’est complètement différent de ce que j’ai connu », a-t-il dit, faisant savoir que « beaucoup de familles » avaient « tout perdu – leurs maisons et leurs proches ». L’expérience avait servi en quelque sorte de « retour à la réalité Cela vous permet d’apprécier ce que vous êtes en train de vivre. Cela vous fait apprécier ce que vous avez », renchérit Woodmansey.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grande-Bretagne - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Ces mystérieuses lumières bleues avant le séisme au Maroc (vidéo)

Une révélation sort sur le séisme qui a dévasté une partie du Maroc dans la nuit du vendredi à samedi et a fait plus de 2100 morts, selon un bilan toujours provisoire du...

Les chiens renifleurs, héros méconnus du séisme au Maroc

Après le séisme dévastateur du 8 septembre dernier, les chiens renifleurs ont aidé les secouristes qui ont poursuivi les fouilles dans les décombres à la recherche de survivants...

Disparues dans le séisme au Maroc, deux Britanniques retrouvées vivantes

Portées disparues à la suite du séisme qui a secoué le Maroc et a fait plus de 2400 morts, deux touristes britanniques ont été retrouvées vivantes, dormant en toute sécurité...

Séisme au Maroc : le sol s’élève de 20 centimètres selon des chercheurs

Selon des chercheurs japonais, s’appuyant sur des données satellitaires, le sol marocain s’est élevé de 20 centimètres près de l’épicentre du séisme qui a secoué le royaume...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le beau geste d’un joueur d’Arsenal envers les victimes du séisme au Maroc

Touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc dans la nuit du 8 au 9 septembre et a fait près de 3000 morts, plus de 6 125 blessés et causé d’énormes dégâts matériels, Bukayo Saka, l’attaquant d’Arsenal, a fait un...

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Anass Zaroury et l’appel de 10 millions

L’international marocain Anass Zaroury qui évolue au poste de milieu offensif au Burnley FC soutient l’appel d’urgence de 10 millions de livres sterling devant servir à aider les victimes du violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Maroc : voici les mesures prises par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes

Suite au tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, les tour-opérateurs et les compagnies aériennes ont pris un certain nombre de mesures.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Air Europa et Othman Ktiri envoient un avion pour les sinistrés

La compagnie aérienne Air Europa a envoyé des vivres et des produits d’hygiène personnelle à la Fondation Othman Ktiri, installée depuis un an dans la région de Marrakech, afin qu’elle les distribue aux personnes les plus touchées par le violent séisme...

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.