L’Exécutif des musulmans de Belgique fait part aux fidèles des nouvelles mesures sanitaires

9 mars 2021 - 06h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

L’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) informe les fidèles du léger assouplissement dans la pratique du culte, notamment les funérailles en ces temps de Covid-19. La décision a été prise, vendredi dernier, en comité de concertation par le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées.

Depuis le lundi 8 mars 2021, il est en effet permis à un maximum de 50 personnes (enfants de moins de douze ans non compris) d’assister à des funérailles aux espaces des bâtiments prévus à cet effet et dans les cimetières, conformément à l’arrêté ministériel publié le samedi 6 mars 2021, indique l’EMB dans un communiqué, précisant que pendant ces activités, les gestes barrières mentionnés dans le protocole doivent être respectés.

Ces règles minimales sont : l’exploitant ou l’organisateur informe les participants et les membres du personnel en temps utile et de manière clairement visible des mesures de prévention en vigueur et dispense une formation appropriée aux membres du personnel ; une distance de 1,5 mètre est garantie entre chaque personne et une seule personne est autorisée par 10 m² ; couvrir la bouche et le nez avec un masque est obligatoire et le port d’autres moyens de protection personnelle est en tout temps fortement recommandé ; l’exploitant ou l’organisateur met à disposition du personnel et des participants les produits nécessaires à l’hygiène des mains ; l’exploitant ou l’organisateur prend les mesures d’hygiène nécessaires pour désinfecter régulièrement l’établissement et le matériel utilisé.

De même, l’activité doit être organisée de manière à ce que les rassemblements soient évités et à ce que les règles de distanciation sociale puissent être respectées, en particulier en ce qui concerne les personnes qui attendent à l’extérieur de l’établissement ou des bâtiments, le cas échéant conformément aux instructions de l’autorité compétente. Les contacts physiques entre personnes sont interdits, sauf entre les membres d’un même ménage. Les contacts physiques d’objets par plusieurs personnes sont également interdits.

L’organisation musulmane affirme qu’aucune autre mesure d’assouplissement n’a été décrétée. Le nombre de personnes autorisées d’accès à la mosquée est toujours limité à 15 et toutes les autres activités collectives restent suspendues : la prière du vendredi, les conférences, etc., précise le communiqué. L’EMB et les organes représentatifs des autres cultes reconnus poursuivent le dialogue avec les autorités, afin de permettre la présence d’un nombre plus important de fidèles au sein des lieux de culte, poursuit la même source. L’organisation musulmane appelle par ailleurs la population musulmane, à continuer à respecter scrupuleusement toutes les décisions émises par les autorités dans cette période pour préserver la santé publique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Religion - Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) - Islam

Aller plus loin

Belgique : le port du masque obligatoire dans les mosquées

À compter du 20 novembre, le port du masque est obligatoire dans les mosquées en Belgique et ce à partir de dix ans, conformément aux mesures sanitaires prises décrétées sur le...

Le masque obligatoire dès 12 ans dans les mosquées en Belgique

En raison de l’amélioration de la situation épidémiologique, avec le passage du code rouge au code orange, la Belgique a décidé d’assouplir les mesures dans les lieux de culte.

Belgique : les mesures sanitaires toujours en vigueur dans les mosquées

Les mesures sanitaires prises depuis décembre en Belgique dans les lieux de culte, en raison de la propagation du variant Omicron, sont maintenues, a annoncé l’Exécutif des...

La Belgique assouplit les mesures dans les mosquées

Les mesures restrictives qui ont été imposées aux lieux de culte, en vue de lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique, ont été légèrement assouplies. La décision...

Ces articles devraient vous intéresser :

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Hajj : une clause "anti-protestation" fait polémique au Maroc

L’introduction par le ministère des Habous et des Affaires islamiques dirigé par Ahmed Taoufiq d’une clause qui oblige le pèlerin marocain pour le hajj 2024, un des cinq piliers de l’islam, « à ne pas protester même en cas de retard de l’avion », fait...

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

« Tu mourras dans la douleur » : des féministes marocaines menacées de mort

Au Maroc, plusieurs féministes, dont des journalistes et des artistes, font l’objet d’intimidations et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, après avoir appelé à plus d’égalité entre l’homme et la femme dans le cadre de la réforme du Code de la...

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours la date du début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.